Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

Traduction de l'allocution devant les ouvriers des usines Thyssen prononcée en allemand à Duisburg-Hamborn, le 6 septembre 1962.

J'ai souhaité venir vous saluer sur le lieu de votre travail et vous exprimer l'amicale pensée des Français. Pour que Charles de Gaulle soit ici et pour que vous lui fassiez cet accueil cordial et émouvant, il faut vraiment que la confiance existe entre nos deux peuples. Eh bien ! Oui ! Aujourd'hui, ce qui se fait dans la Ruhr, ce qui se produit dans les usines modèles comme celles-ci, n'éveille plus dans mon pays que sympathie et satisfaction ! Quant à moi, ce n'est pas seulement avec intérêt, c'est avec joie que je viens de voir l'organisation perfectionnée, l'outillage moderne, la technique en plein essor, qui marquent la grande entreprise dont vous faites partie. Car nos deux pays sont devenus solidaires. Quand vous travaillez en Allemagne et quand nous travaillons en France, cela tend à un même but : la paix, la dignité et le bonheur des hommes libres. Ah ! quelle révolution par rapport à ce qui fut ! À chacune, à chacun de vous, je souhaite dans la vie la meilleure chance possible. À travers vous, j'adresse tous mes voeux au peuple allemand au travail. À vous tous, je demande de vous joindre à moi pour célébrer un fait nouveau, l'un des plus grands des temps modernes l'amitié de l'Allemagne et de la France.

Publié le 15/10/12

Modifié le 13/11/19

Retrouve ce contenu dans :