médias
© DR

Si la France a toujours cultivé son image de terre d'accueil et de liberté, elle n'a pas toujours considéré l'immigration comme un phénomène naturel.

Les crises économiques, morales et politiques qui ont frappé l'Hexagone ont donc pu, à intervalles réguliers, produire des amalgames et des confusions sémantiques hostiles aux étrangers et aux Français issus de l'immigration. Le sentiment grandissant de xénophobie que connaît le pays depuis les années 1980 découle en grande partie de cette dégradation de l'image des immigrés dans les médias. Il n'est pas inutile d'en rappeler le processus.

 

Publié le 07/11/12

Modifié le 12/11/19

Retrouve ce contenu dans :