L'homme et la forêt

Une relation mouvementée

La forêt n'est jamais neutre pour les hommes qui la côtoient. Elle est tantôt leur alliée, tantôt leur adversaire. Pour les sociétés de chasseurs-cueilleurs, la forêt est source de nourriture et de matériaux divers, et sert souvent de lieu d'habitation.

Dès l'apparition de l'agriculture, au néolithique, la forêt devient une concurrente pour l'occupation du terrain, et les défrichements commencent. Les troupeaux de bétail, friands de jeunes pousses d'arbres, contribuent à la déforestation. Cependant, l'agriculture manuelle s'accommode très bien de la présence d'arbres espacés. Aujourd'hui encore des villages d'agriculteurs sont implantés dans des forêts clairsemées dont les arbres, sélectionnés, fournissent des fruits en complément aux plantes cultivées à leur pied.

foret

L'intensification de l'agriculture, puis sa mécanisation, imposent des défrichements de plus en plus poussés et étendus. En France, la couverture forestière diminue considérablement au Moyen-Âge. Dès la fin du XVIIIe siècle, la consommation industrielle de charbon de bois vient accentuer cette tendance. Pourtant, chaque fois que la population humaine diminue, comme lors des grandes épidémies de peste, la forêt regagne provisoirement du terrain. Depuis 1850, l'amélioration des rendements agricoles et le remplacement du charbon de bois par la houille, puis le pétrole, ont permis à la surface des forêts de progresser en France, alors qu'elle continue à décliner dans de nombreux pays.

La difficulté de circuler en forêt, qui oblige souvent à défricher pour laisser passage à une route ou une voie ferrée, peut devenir un avantage pour qui cherche à se protéger. Ainsi les Russes s'y réfugièrent en nombre lors des invasions Tatares au XIIIe siècle. Plus près de nous, pensons aux résistants de la seconde guerre mondiale qui "prenaient le maquis".

On préserve parfois une forêt dans le seul but de protéger une frontière. Lyons-la-Forêt, dans l'Eure, tire son nom de celle qui séparait, jusqu'au XVe siècle, le duché de Normandie du royaume de France, et dont il subsiste de vastes parcelles.

En partenariat avec CNRScnrs

le centre national de la recherche scientifique est un organisme public de recherche (etablissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche).

Publié le 28/01/13

Modifié le 13/11/19

Retrouve ce contenu dans :