couverture le chat qui ne mangeait pas de souris

Le chat qui ne mangeait pas de souris

Auteurs : Carmen Agra Deedy, Randall Wright

Illustrateur : Barry Moser

Éditeur : Père Castor Flammarion

Octobre 2014 - 14,50 €

Roman à partir de 10 ans

ISBN : 9782081288959

Ce livre fait partie de la sélection de Ricochet

Thèmes : Souris/Rat/Mulot, Chat, Imagination/Fabulation, Londres  

 

L'avis de Ricochet

Il existait bien avant le lecteur, et il existera certainement longtemps après lui. Lui, c'est le Ye Olde Cheshire Cheese, un pub parmi les plus anciens de Londres, et ce déjà au XIXe siècle, au moment où se passe l'histoire. Le début en est très simple : matou chartreux tranquille, Skilley est aussi un grand amateur de fromages, et il va chercher à s'introduire dans cet antre de la bonne nourriture gratuite...

Pour ce faire, il passe un pacte avec Pip, le fébrile représentant des innombrables souris de la brasserie. Skilley fera semblant de les chasser afin de se faire adopter par le propriétaire, et en échange les souris lui fourniront sa ration de fromage, piquant ou doux selon les goûts. Observée avec l'intérêt perplexe de Charles Dickens, un habitué, la situation aurait pu être idyllique. Deux événements vont la faire basculer : la présence d'un corbeau blessé de la reine Victoria dans le grenier, et l'arrivée de Pinch, chat teigneux et ennemi juré de Skilley. La couverture stylisée n'annonçait pas les illustrations à l'ancienne, ravissantes et amusantes, de l'intérieur. Les deux composent un écrin de qualité pour cette intrigue animalière qui réussit à s'immiscer dans la grande Histoire tout en finesse.

Les différents niveaux de lecture satisferont en outre les lecteurs les plus assidus comme les moins passionnés. Au premier degré, on trouvera les guerres intestines des souris contre les humains, des souris contre un chat, d'un chat contre un autre, et aussi d'un corbeau contre des chats. Sans compter l'alliance pour la bonne cause entre souris et chat, et la découverte finale de la place particulière des souris dans le cœur de l'inflexible cuisinière. Tout ce petit monde évolue dans les couloirs tortueux de la vieille auberge, se croise ou s'évite, s'apprécie et se chipote. En un second degré réjouissant, nous plongeons dans les réalités historiques les plus potentiellement vraisemblables : Dickens manque d'inspiration, la souris Pip porte bien son nom (celui d'un des héros des Grandes Espérances), les Français sont au bord de la guerre avec l'Angleterre depuis que le corbeau royal de la Tour de Londres a disparu et Victoria fulmine. Les « private jokes » sont donc nombreux, et donnent envie de se documenter davantage.

Écrit à quatre mains — une difficulté supplémentaire —, le roman pétille de gentillesse et d'imagination, lecture idéale pour les 10-12 ans. Les animaux y sont les rois, capables de pensées et d'actes bien plus élaborés que les nigauds que nous sommes. La psychologie de ces héros à quatre pattes tend bien sûr à l'anthropomorphisme pur, mais il suffit de se laisser porter pour apprécier pleinement ce récit (narration externe) complètement original, savoureux comme un bon fromage bien affiné. Un tome unique à recommander sans restriction.

En partenariat avec Ricochetricochet

La plateforme numérique ricochet-jeunes.org est le site d'information et de valorisation de la littérature jeunesse francophone de l'Institut suisse Jeunesse et Médias ISJM. ricochet-jeunes.org est un site indépendant à but non lucratif. Il vise à l'exhaustivité dans son domaine. Le site offre une banque de données très complète sur l'univers du livre de jeunesse, son histoire et son actualité.

Publié le 08/01/15

Modifié le 16/11/18