Ce courant froid appartenant au gyre subtropical sud-atlantique circule en Afrique du Sud. Il s’écoule du cap de Bonne-Espérance, le long de la Namibie et de l’Angola, jusqu’à rejoindre le courant d’Angola. Dans sa partie sud, il est associé à un phénomène d’upwelling intense (remontée d’eau froide riche en nutriments), les poissons y sont très nombreux et cette zone est un lieu de pêche extrêmement prospère. Au nord, ce courant est en revanche dominé par des eaux chaudes tropicales. 

 

 

 

Thalassa - Le courant de Benguela

 
 

Le courant de Benguela - Thalassa

 

Le courant de Benguela est un courant froid. Il s'écoule depuis le cap de Bonne-Espérance, le long de la Namibie et de l'Angola. Ce courant crée un choc thermique lorsqu'il touche la Côte des squelettes désertifiée. Celui-ci permet à certaines espèces incongrues de proliférer : les otaries, les manchots, les albatros ou les pétrels.

 

El Niño africain


Quand surviennent certaines conditions atmosphériques inhabituelles dans le bassin occidental atlantique, ce courant peut être déréglé et se déplacer plus au sud, comme ce fut le cas en 1995. Ce phénomène eut un impact écologique et climatique important avec la disparition de la remontée des eaux froides et riches le long des côtes et de fortes précipitations en Namibie. Ce dérèglement climatique a été baptisé le « Niño du Benguela », du fait de sa similitude avec le phénomène El Niño dans l’océan Pacifique. Il est toutefois moins intense et fréquent que son illustre cousin.

Thalassa, des mots à la mer

A l'occasion des 40 ans de Thalassa, les éditions du Cherche midi proposent l'abécédaire Thalassa, des mots à la mer

Voir le site des éditions Cherche midi

Publié le 11/09/15

Modifié le 13/11/19

Retrouve ce contenu dans :