Les dernières lettres de la petite Marie Jelen, 10 ans, permettent de suivre son itinéraire.

Marie a été arrêtée à Paris, le 16 juillet 1942, lors de la rafle du Vél'd'hiv, avec sa mère. Elle écrit à son père, Icek Jelen, qui était travailleur agricole dans les Ardennes (zone de colonisation allemande), à Frénois, tout près de Sedan.
La famille est d'origine polonaise. Elle habitait Paris, 58 rue de Meaux, dans le XIXe arrondissement, où le père exerçait la profession de tailleur, dans une boutique. Le magasin fut fermé en raison du Statut des Juifs et des mesures d'aryanisation.
Retrouvez ce sujet sur le site de Dominique Natanson

Cliquez sur la lettre pour l'afficher en grand

lettre de marie jelen, enfant deportee 1lettre de marie jelen, enfant deportee 2lettre de marie jelen, enfant deportee 3lettre de marie jelen, enfant deportee 4lettre de marie jelen, enfant deportee 5lettre de marie jelen, enfant deportee 6

Publié le 16/10/12

Modifié le 13/11/19

Retrouve ce contenu dans :