Décès de la femme politique britannique Margaret Thatcher

Margaret Thatcher est décédée le lundi 8 avril 2013, à l'âge de 87 ans. C’est la seule femme à avoir été Premier ministre au Royaume-Uni. Elle a également été une des grandes personnalités de la vie politique du XXe siècle. Portrait d’une femme qu’on a surnommé « la dame de fer ».

« En politique, si vous voulez des discours, demandez à un homme. Si vous voulez des actes, demandez à une femme ». Cette phrase de Margaret Thatcher laisse percevoir la personnalité volontaire de cette femme qui domina la vie politique britannique pendant 11 ans (de 1979 à 1990). Fille d’un père commerçant et d’une mère couturière, la jeune Margaret fait des études de chimie et de droit, mais se passionne très vite pour la politique. Son héros est Winston Churchill, un homme d’État britannique qui brilla par son action durant la Seconde Guerre mondiale. Elle se marie avec Denis Thatcher, un riche industriel, puis, à 28 ans, elle entre au parti des conservateurs (aux idées de droite).

Naissance du « thatchérisme »

Margaret Thatcher gravit les échelons rapidement, jusqu’à devenir ministre de l’Éducation (de 1970 à 1974), puis Premier ministre (en 1979). À l’époque, le Royaume-Uni va économiquement mal. Elle adopte alors une politique fondée sur le libéralisme. Il s’agit d’un système économique où l’État à un rôle limité, et où les entreprises et le marché de l’offre et de la demande ont, en revanche, une grande liberté. Margaret Thatcher pousse très loin cette politique de la responsabilité individuelle, de l’effort et du « compter sur soi », au point qu’on lui donne le nom de « thatchérisme ».

Un traitement de choc

Les actions de Margaret Thatcher sont dures : des acquis sociaux dans les domaines de la santé et de l’éducation sont supprimés, les inégalités entre riches et pauvres se creusent, des industries ferment… C’est le temps des protestations, et des conflits entre certaines catégories de travailleurs et le gouvernement. Mais après ce traitement de choc, l'industrie se redresse progressivement (vers 1982) et le chômage diminue… Impopulaire pour les uns, admirée par les autres, Margaret Thatcher effectue trois mandats. Puis elle démissionne de son poste de Premier ministre en mars 1990. Elle quitte définitivement la vie politique en 2002, laissant une marque indélébile dans l’histoire de son pays et du monde.

 

Le saviez-vous ?
197 états sont reconnus par l’ONU aujourd’hui. Seulement 8 d’entre eux comptent une femme présidente et 7 une femme chef de gouvernement. Pour l’union européenne, le calcul est simple. La seule femme chef de gouvernement de la zone euro est la chancelière (premier ministre) Angela Merkel en Allemagne. En France, dans l’histoire de la république, aucune femme n’a été présidente, et une seule femme, Edith Cresson, a été 1er ministre entre 1991 et 1992 sous François Mitterrand. Elle détient d’ailleurs un autre record, celui d’être resté le moins longtemps à ce poste.

Myriam Rembaut

Publié le 09/04/13

Modifié le 25/06/18