Serie : Algerie la guerre des appeles pour la matiere Histoire - Troisieme

Algérie, la guerre des appelés

De 1956 à 1962, deux millions de jeunes appelés furent envoyés en Algérie pour ce que l’on nomma d’abord une « opération de maintien de l’ordre » et qu’il fallut bien se résoudre à appeler « la guerre d’Algérie » : 30 000 soldats tués, 450 000 morts du côté des combattants et civils algériens, deux millions de déplacés, un million de pieds-noirs et de harkis rapatriés en métropole. Après leur retour, les appelés d’Algérie, pour la plupart, se sont tus. Après des décennies de silence, à l'heure du bilan de leur vie, ils libèrent leur parole et se souviennent. Extraits.

videovideo : Les Francais appeles a la guerre d Algerie pour la matiere Histoire - Troisieme

Les Français appelés à la guerre d'Algérie

Algérie, la guerre des appelés

videovideo : Desillusions sur la colonisation en Algerie pour la matiere Histoire - Troisieme

Désillusions sur la colonisation en Algérie

Algérie, la guerre des appelés

videovideo : Les kepis bleus en guerre d Algerie pour la matiere Histoire - Troisieme

Les képis bleus en guerre d'Algérie

Algérie, la guerre des appelés

videovideo : La torture pendant la guerre d Algerie pour la matiere Histoire - Troisieme

La torture pendant la guerre d'Algérie

Algérie, la guerre des appelés

videovideo : Les appeles etaient ils obliges de faire la guerre d Algerie pour la matiere Histoire - Troisieme

Les appelés étaient-ils obligés de faire la guerre d'Algérie ?

Algérie, la guerre des appelés

videovideo : Le retour des appeles apres l independance de l Algerie pour la matiere Histoire - Troisieme

Le retour des appelés après l'indépendance de l'Algérie

Algérie, la guerre des appelés

Mes favoris !
Nouveau :
Mon historique
Mes favoris !
Retrouve sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau :
Mon historique
Crée ton compte pour retrouver ton historique ! Retrouve ce contenu dans Mon historique !