Vidéo : 1958 : le voyage de De Gaulle en Afrique

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire04:48

1958 : le voyage de De Gaulle en Afrique

Afriques : L'ouragan Africain

En 1958, le général de Gaulle veut faire adapter une nouvelle constitution par référendum qui prévoit la création d'une communauté regroupant la France et ses anciennes colonies. Pour s'assurer que les dirigeants africains voteront en faveur de cette constitution, De Gaulle entreprend un voyage pour les rencontrer.

Le Sénégal et la Guinée votent «non»

En terre africaine, le périple du général commence bien. Il est acclamé à Tananarive, Brazzaville et Abidjan. Mais il ne connaît pas le même succès en Guinée. En effet, à Conakry, le président guinéen Sékou Touré dit non à «tout aménagement du régime colonial et à tout esprit paternaliste.»

De Gaulle s'envole alors vers le Sénégal avec un sentiment amer et une certaine incertitude. A Dakar il est reçu par Valdiodio N'Diaye. Ce dernier proclame que la politique du pays a trois objectifs : l'indépendance, l'unité africaine et la confédération. Tandis que le peuple sénégalais se mobilise et défile en demandant haut et fort l'indépendance, De Gaulle lui adresse ces mots : « L'indépendance, que les porteurs de pancartes la prennent le 28 septembre prochain. Mais s'ils ne la prennent pas, alors qu'ils sachent que la France leur offre la communauté franco-africaine.»

Producteur : Temps noir

Publié le 27/10/10

Modifié le 30/09/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par