Vidéo : À l'origine de l'expression "Au bout du rouleau"

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Options04:01Publié le 15/09/2021

À l'origine de l'expression "Au bout du rouleau"

Culture Prime

« Etre au bout du rouleau » signifie « être fatigué », mais connaissez-vous l’origine de l’expression ?

Le petit rouleau 

Pour connaitre l’origine de l’expression, il faut remonter au XIVe siècle. A cette époque, les livres étaient constitués de feuilles collées bout à bout, enroulées autour d’un bâton : le rôle

En 1670, le théâtre utilise le mot « rôle » pour désigner le parchemin sur lequel sont écrits les dialogues du comédien. Par la suite, on utilise le terme « rôlet » ou « roulet » lorsqu’un comédien a un petit rôle et peu de texte. Ainsi, lorsqu’une personne est à la fin de son texte et qu’elle n’a plus rien à dire, on dit qu’elle est « au bout de son rôlet ».

Au bout du rouleau

L’expression évolue jusqu’en 1875, où le « rouleau » est un cylindre qui sert à ranger les pièces de monnaie. Quand une personne n’a plus d’argent, elle est donc « au bout du rouleau ». Deux ans plus tard, Thomas Edison invente le phonographe, l’ancêtre du tourne disque. L’appareil produisait des sons de plus en plus déformés quand le mécanisme arrivait en bout de course, donnant au phonographe l’impression de peiner. C’est donc à cette époque que l’expression est apparue dans sa forme moderne : au bout du rouleau c'est « être au bout de quelque chose » ou « en fin de vie », jusqu’à sa signification actuelle « être fatigué » ou dans le langage des jeunes « être au bout de sa vie ».

 

► A l'origine de l'expression « Au bout du rouleau » est disponible sur france.tv

Producteur : Culture Prime

Publié le 15/09/21

Modifié le 15/09/21

Ce contenu est proposé par