Vidéo : À l'origine des librairies Gibert

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Options05:55Publié le 15/10/2021

À l'origine des librairies Gibert

Culture Prime

Les librairies Gibert sont une enseigne mythique de Paris, qui font partie intégrante du paysage de la capitale et du Quartier Latin depuis près d’un siècle et demi. Une longue histoire où les affaires commerciales furent mêlées aux différends familiaux.

Un commerce florissant du Quartier Latin

En 1886, Joseph Gibert, professeur de lettres classiques à Saint-Etienne issu d’un milieu modeste, s’installe à Paris. Sur le quai Saint-Michel, en face de la cathédrale Notre-Dame, il ouvre quatre boites de bouquinistes, les célèbres petits commerces visibles sur les bords de Seine. Deux ans plus tard, il ouvre, au numéro 23 du même quai, sa propre librairie, spécialisée dans les livres d’occasion et les manuels scolaires. Celle-ci connait un succès considérable, notamment grâce à la loi sur l’obligation de l’école promulguée par Jules Ferry en 1882. Il décède en 1915, léguant son commerce à ses deux fils, Joseph et Régis.

La naissance de Gibert Joseph et Gibert Jeune

Cependant, les deux hommes ne parviennent pas à s’accorder sur la gestion de l’entreprise, et finissent par la scinder en deux en 1929. Tandis que Régis reste au 23 quai Saint-Michel où il ouvre Gibert Jeune, avec une enseigne jaune, Joseph ouvre Gibert Joseph, avec une enseigne bleue, au 30 boulevard Saint-Michel. Une rivalité s’installe entre les deux frères désormais en concurrence, et qui rencontrent énormément de succès, ce qui leur permet de développer leur société. Gibert Joseph ouvre de nouveaux magasins, notamment dans d’autres grandes villes de France, et va diversifier son activité en vendant également de la papeterie, des disques ainsi que des cassettes vidéo dans les années 1980. Gibert Jeune, de son côté, n’ouvre de nouvelles boutiques que dans la capitale, et se concentre sur la vente de livres, mais innove en mettant en place la vente en libre-service.

La fin des querelles familiales et la réunification des librairies Gibert

Les deux enseignes continuent leur progression, devenant deux des plus grandes librairies de France, connues à travers le monde entier. De nombreux artistes sont des clients réguliers, comme Serge Gainsbourg, André Gide, ou Marguerite Duras. Le début du XXIe siècle marque cependant le déclin pour Gibert Jeune, avec une baisse du chiffre d’affaires qui s’accentue face à la concurrence des sites de commerce en ligne. La faillite est proche en 2017, et l’enseigne sera sauvée de justesse par Gibert Joseph, avec un rachat qui marque la réconciliation des deux entités. Toutefois, Gibert Jeune est obligé de fermer quatre librairies de la place Saint-Michel en 2021, à cause de difficultés financières aggravées par la crise sanitaire, les grèves et l’incendie de Notre-Dame.

Producteur : Culture Prime

Publié le 15/10/21

Modifié le 19/11/21

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte