Vidéo : À l'origine du drapeau arc-en-ciel

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Options05:48Publié le 15/10/2021

À l'origine du drapeau arc-en-ciel

Culture Prime

Le drapeau arc-en-ciel, ou Rainbow flag en anglais, est devenu le principal étendard de la cause LGBT à travers le monde. C’est du côté de San Francisco qu’il voit le jour, durant les années 1970, tandis que la communauté n’a pas de vrai symbole pour la représenter.

Le besoin grandissant d’un symbole propre à la communauté LGBT

Avant la création de ce drapeau, aussi appelé le drapeau des fiertés, certains membres de la communauté LGBT portaient des couleurs vives en signe de reconnaissance. Oscar Wilde, auteur du Portrait de Dorian Gray, par exemple, mettait souvent un œillet vert sur le revers de sa veste, possiblement pour cette raison. D’autres ont repris le triangle rose utilisé par l’Allemagne nazie pour identifier les hommes homosexuels, à l’image de l’association Act Up pour sa lutte contre le sida. Mais en raison de ses origines et du régime qu’il représente, ce symbole divise et certains souhaitent s’en défaire. C’est le cas du politicien américain Harvey Milk, figure majeure de la lutte pour les droits des homosexuels, et de son ami Gilbert Baker, ancien soldat devenu artiste et styliste.

La naissance du drapeau arc-en-ciel, alors à huit couleurs

C’est ainsi que Gilbert Baker se lance dans la conception du drapeau, en 1978, à l’occasion de la huitième Gay Pride de San Francisco, événement en hommage aux émeutes de Stonewall de 1969. L’idée de l’arc-en-ciel lui vient rapidement, estimant que c’est un phénomène naturel qui connecte à toutes les couleurs et la diversité de la communauté, et ce, au-delà des frontières. Le design vient aussi de la chanson Over the rainbow issue du film Le magicien d’Oz de 1939, interprétée par Judy Garland, icône de la communauté gay. Cette première version du drapeau comportait huit couleurs :

  • Le rose pour la sexualité ;
  • Le rouge pour la vie ;
  • L’orange pour la santé ;
  • Le jaune pour le soleil ;
  • Le vert pour la nature ;
  • Le turquoise pour l’art ;
  • Le bleu pour l’harmonie ;
  • Et le violet pour l’esprit.

Le drapeau arc-en-ciel, un bien public

Très rapidement, le drapeau connaît une notoriété certaine, se multipliant dès 1979 lors d’une manifestation qui se déroule à San Francisco, et qui fait suite à l’assassinat d’Harvey Milk à la fin de l’année précédente. Il est alors produit en masse, mais en raison de rupture de stock de la couleur rose, Gilbert Baker décide de retirer cette couleur ainsi que le turquoise pour conserver un chiffre pair. L’artiste, décédé en 2017, n’a jamais déposé de propriété intellectuelle sur sa création, considérant qu’il est la propriété de tous, et que n’importe qui peut se dire qu’il lui appartient, même ceux souffrant de l’oppression en raison de leur orientation sexuelle, dans certains pays.

Producteur : Culture Prime

Publié le 15/10/21

Modifié le 19/11/21

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte