Vidéo : À l'origine du poisson d'avril

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Arts et culture03:25Publié le 12/03/2021

À l'origine du poisson d'avril

Culture Prime

On connaît tous le poisson d’avril. Le jour de l’année où chacun déborde d’imagination pour faire des blagues et des canulars aux copains ou aux professeurs. Mais d’où vient cette fête de la blague, célèbre le 1er avril ? Qu’est-ce qui est à l’origine du poisson d’avril ?

Du proxénète à la blague

Il faut remonter le temps jusqu’au début du XVIe siècle pour trouver les origines, un peu floues, du poisson d’avril. C’est dans un texte d’Elray d’Amerval, compositeur et poète, qu’on note l’apparition de l’expression « poisson d’avril », en 1508. Mais sa signification d’alors est loin d’être celle qu’on connaît, puisque dans le texte, elle désigne un proxénète. C’est dans la seconde moitié de ce siècle que les choses se précisent un peu plus. En 1539, dans son œuvre « Testament rhetoricæ », le poète néerlandais Eduard de Dene parle des jeux et des moqueries ayant lieu le 1er avril.

Une date et un symbole religieux

Le poisson, animal représentant Jésus, est omniprésent dans la culture chrétienne, et plus particulièrement encore durant la période mars-avril où ont lieu Pâques et la fin du jeûne du Carême. En effet, à cette époque les traditions sont célébrées avec des festins au poisson. Une des légendes les plus répandues sur l’origine de l’expression date de 1564. Jusqu’ici, on fêtait le nouvel an du 25 mars au 1er avril, mais le roi de France Charles IX décide que le premier jour de l’année est désormais le 1er janvier. Cette nouvelle coutume met beaucoup de temps à se mettre en place, et c'est seulement en 1582 que le pape Grégoire XIII généralise cette idée en adoptant le calendrier grégorien. Mais ce choix imposé à la population divise, et tout Le monde ne parvient à s’y accommoder. Une partie de la population continue de fêter la nouvelle année entre la fin mars et début avril en s'offrant des poissons pour festoyer, ce qui lui attire des moqueries de l’autre partie de la population qui lui offre alors de faux poissons.

La tradition devient mondiale

Dans d’autres pays, le 1er avril est soit le jour d’ouverture soit le jour de fermeture de la saison de la pêche. Certains pêcheurs se retrouvent, sans le savoir, avec un vrai poisson accroché dans leur dos. Leurs vêtements étant très larges, les pêcheurs ne sentent pas la présence du poisson qui commence même à pourrir. Tradition qui se répand alors dans de nombreux pays où le 1er avril devient le jour des blagues des fous et de ceux qui refusent la réalité. La coutume traverse les siècles et les époques, et en 1957 même les médias s’y mettent ! La BBC piège ses téléspectateurs britanniques avec un reportage faisant croire que les spaghettis poussent dans les arbres en Suisse. Trois décennies plus tard, le journal télévisé français annonce que la tour Eiffel va être déplacée. En 2009, YouTube joue ses vidéos à l’envers, et 10 ans après, le site du magazine Le Point annonce la découverte de la première espèce intelligente qui s’est autodétruite.

 

Retrouvez aussi cette vidéo sur france.tv

Producteur : Culture Prime

Publié le 12/03/21

Modifié le 18/05/21

Ce contenu est proposé par