Vidéo : Albert Camus et la question algérienne

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Français02:07

Albert Camus et la question algérienne

Albert Camus, un combat contre l'absurde

En 1957, l'écrivain Albert Camus réagit face au terrorisme et contre-terrorisme qui touchent l'Algérie, et ses mots vont avoir l'effet d'une bombe.

Albert Camus et le poids des mots

Le biographe Carl Gustav Bjurström raconte comment Albert Camus, auteur notamment de L'Etranger, est pris à partie sur la question algérienne à la Maison des Étudiants de Stockholm en 1957. Camus aurait déclaré quelque chose comme : « En ce moment on lance des bombes dans les tramways d'Alger. Ma mère peut se trouver dans un de ces tramways. Si c'est cela votre justice, je préfère ma mère. » Selon Olivier Todd cette déclaration de Camus a alors un retentissement considérable en Algérie. En effet, les Algériens comprennent que l'écrivain choisit la vie de sa mère plutôt que la juste cause des nationalistes du pays. Lui qui a vécu toute son enfance et a grandi en Algérie, n'acceptait pas l'indépendance du pays. Il rêvait que son pays reste en lien très étroit avec la France.

 

Réalisateur : James Kent

Producteur : La Sept Arte, BBC, Cie des Phares et Balises

Année de production : 1997

Publié le 20/08/14

Modifié le 06/10/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par