Vidéo : Amaury, étudiant en IUT

icu.next-video

Contenu proposé par

Onisep
Orientation07:32Publié le 27/08/2021

Amaury, étudiant en IUT

Histoires d’avenir, au-delà du handicap

Amaury, 19 ans est en L1. A la suite d'un accident de vélo en fin de première, un grave traumatisme crânien lui laisse une légère paralysie du côté droit. Ayant dû renoncer à devenir kinésithérapeute, cette formation commerciale polyvalente lui permettra d'exercer un métier correspondant à ses goûts et de dépasser son handicap.

Les conséquences de son accident

Amaury, 19 ans, est en DUT techniques de commercialisation. L’année de première a été un tournant dans sa vie. Au moment où il allait passer ses épreuves du bac, entre l’écrit et l’oral de français du bac, il décide d’aller se détendre en faisant du vélo avec des amis en forêt. Dans une descente à pleine vitesse, son guidon s’est brisé et il est tombé sur la tête, ce qui a provoqué un grave traumatisme crânien. Le jeune homme est resté dans le coma pendant un mois. Les médecins ont fait envisager toutes les possibilités, la pire comme la meilleure.

A son réveil, le jeune homme s’est aperçu qu’il avait des problèmes de mémoire ainsi qu’une paralysie sur l’ensemble de ses membres du côté droit. Plus tard, Amaury qui a repris le dessus en progressant assez vite a été transféré dans un centre médical qui comprenait aussi une structure éducative. Pour ses parents, leur espoir est qu’Amaury puisse reprendre ses études le plus rapidement possible. Peu à peu, il a eu des cours, ce qui était pour lui le retour à une vie normale.

Réapprendre les bases

Amaury a recommencé à prendre des cours de primaire pour réapprendre les bases car il avait beaucoup perdu, notamment en mathématiques. Finalement, il s’est très vite remis dans ce cadre scolaire.

Le jeune homme a été soutenu par ses professeurs ainsi que par la directrice de son lycée.

Amaury a eu son baccalauréat en 2016 avec la mention assez bien. Ce qui l’a le plus aidé dans sa rééducation a été la présence de ses proches, de ses amis et de sa famille. Des camarades se sont mobilisés, ont envoyé des courriels, ont communiqué avec ses parents. Tout ce monde l’a aidé à progresser, à se rétablir.

Dans un premier temps, il a voulu faire kiné, mais étant donné sa pathologie, ça aurait été compliqué avec son bras de manier et de bien masser les corps. De fait, il a préféré s’orienter vers le commerce en s’inscrivant en 1ère année DUT Techniques de commercialisation et il prépare une formation en 4 semestres, ce qui correspond à un niveau de bac + 2. Cette formation regroupe plusieurs modules ou plusieurs matières dont le marketing mais aussi des matières relatives aux différents aspects de la gestion d’une entreprise.

Amaury n’a pas d’aménagement particulier à l’IUT. En revanche, il bénéficie d’un tiers-temps, à savoir un temps supplémentaire par rapport aux autres étudiants.

Amaury regarde l’avenir et aimerait bien exercer une profession dans laquelle il bouge sans rester enfermé dans un bureau et avec laquelle il est en contact avec d’autres personnes, avec des activités assez variées. Comme dit le proverbe, « Ce qui ne tue pas rend plus fort.» Mentalement, Amaury se sent beaucoup plus solide qu’il ne l’était auparavant.

Réalisateur : Philippe Fontana

Producteur : Onisep

Année de copyright : 2017

Publié le 27/08/21

Modifié le 16/09/21

Ce contenu est proposé par