Amours franco-allemandes - Un village français, ils y étaient...

icone menu
Un village français, ils y étaient...
Publié le 06/11/13Modifié le 22/08/19

Sur le même sujet

L'historien Jean-Pierre Azéma explique que, en France, sous l'Occupation, près de 100 000 enfants sont nés d'amours franco-allemandes. Un enfant sur vingt serait de père allemand. Ce fut donc un phénomène massif, longtemps occulté. Le IIIe Reich interdisait pourtant les relations entre ses soldats et les occupés et ne reconnaîtra jamais ces enfants illégitimes. Le gouvernement de Vichy fera la même chose. La collaboration dite « à l'horizontale » était très mal vue par les populations. Les mères de ces enfants seront durement châtiées à la Libération. Cet extrait est issu d'Un Village français, ils y étaient...

Retrouve ce contenu dans :