Vidéo : Années 1980 : l'âge d'or du libéralisme

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Spécialités02:16Publié le 05/11/2010

Années 1980 : l'âge d'or du libéralisme

Le roman de la crise

C'est dans les années 1980 que le libéralisme connaît son âge d'or. Margaret Thatcher et Ronald Reagan, dont il est difficile de dire qui est le maître et qui est l’élève, ont de la proximité dans les idées et leur vision ultralibérale va changer l'économie mondiale. Mais à quel prix ?

La « Dame de fer » et « le Tricheur » inaugurent l'âge d'or du libéralisme

De 1984 à 1985, le Royaume-Uni connaît l'une des plus longues grèves de son histoire. En effet, pour s'opposer au projet de fermeture des mines, des milliers de mineurs manifestent pendant près d'un an et de violents affrontements éclatent contre les policiers. Margaret Thatcher reste inflexible face aux grévistes dont elle déplore les agissements. C'est d'ailleurs la résistance dont elle fait preuve qui lui vaut alors son surnom de « Dame de fer ». C'est donc avec caractère que Margaret Thatcher et l'ancien acteur devenu président des Etats-Unis, Ronald Reagan, surnommé « le Tricheur » suite à un rôle dans un film, donnent une nouvelle direction à la marche du monde. C'est l'âge d'or du libéralisme. Tandis que le duo politique ferme la société industrielle d'un côté, il inaugure une nouvelle classe de l'autre : les golden boys. De jeunes économistes capables de produire des richesses éloquentes au profit des banques, en gagnant des fortunes astronomiques en un temps record.

Réalisateur : Bernard Faroux

Producteur : Cinétéve

Année de production : 2010

Publié le 05/11/10

Modifié le 02/11/20

Ce contenu est proposé par