Vidéo : Arabesque

icu.next-video

Contenu proposé par

Réseau Canopé
Français01:55Publié le 16/07/2021

Arabesque

Sous toutes les formes

Que signifie le nom féminin « arabesque » ?

Ecritures sinueuses et arts décoratifs

Le mot « arabesque » évoque des lignes légères, sinueuses, élégantes. Il appartient d'abord au langage des arts décoratifs. On parle d'arabesque pour décrire, par exemple, un diadème de fleurs entrelacées, une guirlande ornant le haut d'un meuble, un dessin au-dessus d'une porte. Ensuite, en écriture, l'arabesque évoque la légèreté du pinceau ou de la plume. Pas de reprise, le trait doit être sûr, le mouvement du poignet souple. Rien n'est plus éloigné de cette arabesque que la ligne brisée ou la dent de scie.

Arabesque en danse et en musique

À entendre le mot « arabesque », on pense aux civilisations arabes, connues à l'époque de la Renaissance, à la fin du XVIe siècle, lorsqu'il apparaît en français. En réalité, on l'emprunte à l'italien et il est emprunt d'un parfum d'exotisme raffiné. Aujourd'hui, on le lie à d'autres formes d'expression sans rien lui ôter de sa grâce aérienne. On s'en sert dans le monde de la danse à propos de mouvements chorégraphiques et en musique à propos d'un phrasé qui flotte dans l'air. Les « Arabesques » de Claude Debussy, au début du XXe siècle, sont un magnifique exemple de cette volupté.

Réalisateur : Aurélien Maury et Cyril Besse

Producteur : Réseau Canopé

Année de copyright : 2018

Année de production : 2018

Publié le 16/07/21

Modifié le 21/09/21

Ce contenu est proposé par