Vidéo : Bien-être au quotidien

icu.next-video

Contenu proposé par

RFI
Bien-être et santé48:14Publié le 23/08/2021

audio - Bien-être au quotidien

Le conseil santé

Nos vies de plus en plus surchargées par des préoccupations professionnelles, sociales, familiales sont sources de stress, voire d’anxiété. Quels sont les signes avant-coureurs ? Comment y faire face pour retrouver une certaine sérénité ? Comment se servir du stress positivement pour avancer ? Les réponses avec Mamadou Mbodji, docteur en psychologie clinique et psychopathologie, psychologue psychothérapeute à Dakar au Sénégal et Patrick Fiorletta, sophrologue, formateur et directeur de l’École Lorraine de sophrologie caycedienne, mais aussi masseur kinésithérapeute à Essey-lès-Nancy en Meurthe-et-Moselle.

Le stress, ses manifestations et ses conséquences

Le stress chronique se manifeste par quatre biais :

  • au niveau mental avec les idées qui se troublent ;
  • au niveau physique par de la fatigue, des tremblements voire des douleurs ;
  • au niveau émotionnel quand on passe facilement du rire au larmes et inversement ;
  • au niveau des addictions qui permettent d’essayer de compenser.

Si le stress n’est pas bien géré, il peut avoir des conséquences sur la santé et le système immunitaire, avec des troubles psychosomatiques divers comme un épuisement physique et mental, voire la dépression. À l’inverse, il peut être positif s’il permet d’avancer.

Gérer son stress

Pour mieux gérer son stress, il est conseillé avant tout de respecter ses cycles naturels de sommeil et de repos. Patrick Fiorletta recommande par exemple de se programmer des pauses d’une dizaine de minutes pendant lesquelles il faut s’isoler, respirer profondément et porter son attention uniquement sur son corps. Il préconise aussi de se fixer des objectifs positifs et atteignables à apprécier une fois atteints. Selon Mamadou Mbodji, il s’agit aussi d’apprendre à prioriser ses obligations, d’identifier les projets réalisables et le moyen de les accomplir, de nettoyer sa vie comme on le fait régulièrement avec son habitation pour se retirer de la pression inutile. 

L’apport des médecines douces comme la sophrologie

Par opposition à l’éclatement de la conscience causée par la schizophrénie, la sophrologie permet de retrouver une harmonie de cette conscience. Particulièrement la sophrologie caycedienne, qui est une méthodologie reconnue. Elle est basée sur la relaxation mais aussi l’activation du corps et de l’esprit pour renforcer les attitudes positives, développer sa sérénité et au final améliorer sa qualité de vie. Au même titre que le yoga ou la réflexologie, elle est particulièrement indiqué pour mieux gérer son stress.

 

En fin d’émission, la chronique de Stéphane Besançon, nutritionniste et directeur de l’ONG santé diabète à Bamako au Mali, évoque l'osteoporose, ses conséquences et son traitement.

 

 

Photo : © Marija Jovovic/iStock

Nom de l'auteur : Caroline Paré / Priorité santé

Producteur : RFI

Année de copyright : 2019

Publié le 23/08/21

Modifié le 15/10/21

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte