Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

C'est qui Daniel Cohn-Bendit ?

1 jour, 1 question
Publié le 14/05/18Modifié le 12/11/19
sso_title
sso_description

Daniel Cohn-Bendit est un homme politique franco-allemand né en 1945 et l’un des symboles de mai 68. Quelques années avant sa naissance, ses parents, d’origine juive, fuient l’Allemagne nazie et se réfugient en France. En 1968, Daniel étudie à Paris. Il organise le blocage des universités et les manifestations étudiantes contre le gouvernement, pour plus de droits et de libertés.

Pourquoi Daniel Cohn-Bendit est-il aussi connu ?

Lorsque les révoltes de mai 68 éclatent, les chefs des étudiants contestataires, dont Daniel fait parti, sont menacés d’être renvoyés de l’université. Des milliers de manifestants viennent les soutenir. Un reporter photographie Daniel souriant et blagueur, tenant tête à un C.R.S. La photo est publiée dans le monde entier. Surnommé Dany le rouge, pour ses cheveux roux, il devient l’icône de la lutte étudiante. Le gouvernement, en représailles, lui interdit de rester en France. Car même né ici, Daniel n’a pas la nationalité française. Ses parents, allemands, n’en ont pas fait la demande à sa naissance. Il poursuit donc sa vie en Allemagne, devient journaliste et militant écologiste.

En 1994, il est élu député européen et le reste pendant 15 ans. Il fait aussi son retour dans la vie politique française en se présentant à plusieurs élections en tant qu’écologiste. Mais il faut attendre 2015 pour qu’il obtienne, enfin, la nationalité française, 47 ans après mai 68.

Nom de l'auteur : Jacques Azam

Producteur : Milan Presse, France Télévisions

Année de copyright : 2018

Année de production : 2018

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :