Vidéo : Combien de temps par jour passons-nous sur nos écrans ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Bien-être et santé05:00Publié le 04/08/2021

Combien de temps par jour passons-nous sur nos écrans ?

La patience nous rend-elle meilleurs ?

Nous passons 7 heures par jour sur nos écrans, avec un temps moyen de concentration d'environ 8 secondes. Comment est-on arrivé là ? Sur le plateau de l'émission « Bel et Bien »Jonathan Curiel, journaliste et homme des médias, parle de la théorie de l'immédiateté dans son livre Vite ! - Les nouvelles tyrannies de l'immédiat ou l'urgence de ralentir.

Le « mouvement slow » 

« On n'a jamais eu de temps libre qu'aujourd'hui dans l'histoire de l'humanité mais on a toujours l'impression de courir après le temps à cause des conditions politiques, économiques et sociales, de l'utilisation de nos téléphones portables et des réseaux sociaux ». Pour contrer cette rapidité, un nouveau mouvement apparaît à la fin des années 80 : le mouvement "slow food".  Opposé à la “fast-food”, littéralement la « nourriture rapide », cet art de vivre ne concerne pas que la cuisine, il y a la "slow TV" (télévision lente) qui favorise des programmes longs,  la "slow fashion"  (la mode éthique),  favorise des conditions de travail éthique et respecte l'environnement en produisant moins, pour finir, il y a le "slow sex" (la sexualité consciente), qui encourage la lenteur. Plus qu'une mode, cette contre-culture du "slow mouvement" prône le fait de prendre son temps.

Comment limiter sa consommation d'écrans ?

Pour ralentir votre temps sur les écrans, vous pouvez faire une cure de quelques jours sans réseaux sociaux mais aussi interrompre les alertes anxiogènes, comme les notifications des chaînes d'information en continu, sur votre téléphone.

Les entreprises et la rapidité

Amazon, pour être livré rapidement, Deliveroo qui livre à manger en quelques minutes ou encore Uber qui permet de prendre un taxi en peu temps, le plan d'affaires de ces entreprises est basé sur la rapidité et visent à réduire notre temps d'attente. En plus de vivre dans une société rapide, il faut être rapide au travail. Pour Jonathan Curial, nous devons aller à contre-courant de ces valeurs, car l'épanouissement personnel se trouve en dehors de la sphère professionnelle. Il ajoute que la nouvelle génération sera plus patiente que les générations précédentes car contrairement à ses aînés, elle réclame son droit à la déconnexion : inscrit dans le Code du travail, le droit à la déconnexion permet aux salariés de ne pas se connecter en dehors des heures de travail. Un droit qui s'applique également au télétravail.

Producteur : Martange

Année de copyright : 2021

Publié le 04/08/21

Modifié le 11/04/22

Ce contenu est proposé par