Vidéo : Comment est né le TGV ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Sciences et technologie03:49Publié le 10/11/2021

Comment est né le TGV ?

C Jamy, les extraits

Dans les années 1960, les Français boudent le train, il a une image vieillotte, à la technologie dépassée. En dehors de records expérimentaux, il semble être au bout de ses performances et avoir atteint sa vitesse maximum : 200 km/h. Mais un record va tout changer. Les explications de Jamy.

La naissance du train à grande vitesse

  • En 1964, le Japon inaugure un train qui file à plus de 210 km/h : le Shinkansen. Piquée au vif la SNCF se lance dans la conception d’un train à grande vitesse et promet qu’il circulera à plus de 300 km/h.
  • En 1966, les ingénieurs se mettent au travail. Six ans plus tard, le 23 mars 1972 le premier TGV est présenté à la presse. Il atteindra 318 km/h quelques mois plus tard. Il a une drôle d’allure et ne ressemble pas à un train. C’est précisément ce qu’a demandé la SNCF au designer Jacques Cooper qui s’est inspiré de la futuriste Porsche Murène.

Tout est pensé pour que le TGV soit fonctionnel et rapide. Avec son profil aérodynamique, il consomme moins d’énergie. Le prototype testé, il faut construire une ligne à grande vitesse sur laquelle le TGV circulera. Ce sera entre Paris et Lyon. Le TGV roule presque deux fois plus vite qu’un train classique. C’est comme si une Formule 1 devait partager la route avec une voiture de tourisme. De nouvelles lignes doivent donc être construites.

  • En février 1981, le TGV bat un nouveau record de 380 km/h sur la rame. Et le 22 septembre 1981 , le président François Mitterrand l’inaugure en grande pompe. Sa vitesse de croisière est alors de 260 km/h.

Quarante ans de succès

Il fallait presque quatre heures pour faire un Paris-Lyon, avec le TGV il n’en faut plus que deux. Le succès est total : à la fin des années 1980, la ligne accueille 17 millions de passagers par an. Grâce à lui, les Français ont retrouvé le plaisir de prendre le train. Les gares de Lyon-Part-Dieu, de Lille Europe, du Creusot, Aix, Avignon et d’autres sont construites pour accueillir le nouveau train.

Beaucoup de villes françaises ne sont plus qu’à trois heures de Paris et le TGV bat un nouveau record de vitesse sur rail le 3 avril 2007 : 574,8 km/h. Un record mondial qu’il détient toujours.

 

Voir aussi comment le TGV peut rouler aussi vite ?

 

© Crédits images : © ERIC POTHIER SNCF / GAMMA-RAPHO / GETTY IMAGES / MIXKIT / PIXABAY / RFF ALSTOM – SNCF FABRO-LEVERQUE-RECOURA / SHUTTERSTOCK / SNCF MEDIATHEQUE – BRUNO VIGNAL, CHRISTIAN BEUN, CHRISTOPHE RECOURA / DR

 

 

Producteur : Elephant Adventures

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Année de diffusion : 2021

Publié le 10/11/21

Modifié le 11/11/21

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau :
Reprise de lecture
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau :
Reprise de lecture
Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !