Vidéo : Comment la révolution numérique redistribue la puissance

icu.next-video

Contenu proposé par

RFI
Culture générale38:55Publié le 23/08/2021

audio - Comment la révolution numérique redistribue la puissance

La géopolitique en débat

A l’ère numérique, différents Etats se livrent à une guerre de l’information pour accroître leur influence et redessiner les équilibres de pouvoir sur la scène internationale. Explications.

De la propagande à la guerre de l’information numérique

Au début de la guerre froide, l’URSS a mis en place une machine de propagande, copiée par les Etats-Unis. Puis dans les années 1990, la Russie s’est inspirée de la stratégie américaine. Depuis les années 2000, les Russes voit l’espace numérique comme un espace d’information où ils peuvent se livrer à une guerre du récit. Ainsi, pour contrer les influences occidentales, la Russie a mis en place une série d’instruments de manipulation de l’information très offensive qui a investi le champ numérique. Désormais, avec le numérique, ils peuvent attaquer le territoire national de leurs adversaires.

Les cibles et les méthodes utilisées pour manipuler l"information

La Russie ou encore la Chine cherchent à déstabiliser de l’intérieur les démocraties en exploitant leurs vulnérabilités. Pour cela, ils utilisent :

  • la propagation de contenus numériques produits par des médias transnationaux russes, comme RT France ou Sputnik,
  • des relais de propagande à l’intérieur des pays occidentaux, comme les mouvements extrémistes aux Etats-Unis,
  • des fermes à trolls sur les réseaux numériques occidentaux,
  • des cyberattaques, comme celle effectuée sur les emails du parti démocrate lors de l’élection présidentielle américaine en 2016. Celle-ci a pris de court l’administration américaine qui n’a pas vu arriver cette menace de la manipulation de l’information sur son territoire.

Les réponses des Etats contre les manipulations de l’information

L’Union européenne est en pointe dans les outils de lutte contre les manipulations de l’information. Pour cela, elle met l’accent sur l’éducation des citoyens face aux fake news. Les Etats-Unis, eux, commencent à mobiliser le droit international. Mais celui-ci reste assez peu utilisé. Les plateformes, elles, suppriment les faux comptes, mais elles agissent de manière peu transparente. L’autre réponse est la régulation des contenus numérique. Pour cela, l’Union européenne a mis en place des critères définissant un contenu illégal pour demander ensuite aux plateformes de les supprimer rapidement et de manière transparente.

 

Invités :

  • Maud Quessard, directrice du domaine Espace Euratlantique à l'Irsem. Maître de conférences et spécialiste de politique étrangère américaine. Les guerres de l'information à l'ère numérique, PUF. 
  • Frédérick Douzet, professeure des Universités à l'Institut français de géopolitique de l'Université Paris 8 et directrice du projet Géopolitique de la datasphère, GEODE. 
  • Maxime Audinet, chercheur à l'Irsem. Spécialiste de la politique d'influence russe à l'ère post-soviétique. 

 

Photo : © Alfred Pasieka/Science photo library/Getty images

Nom de l'auteur : Marie-France Chatin / Géopolitique, le débat

Producteur : RFI

Année de copyright : 2021

Publié le 23/08/21

Modifié le 13/01/22

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte