Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

Comment le web 2.0 empêche-t-il la théorie du complot de s'alimenter par les médias ? Le cas du "off" en politique.

Les jeunes et l'info

Publié le 05/02/16Modifié le 06/11/19
sso_title
sso_description

Selon Caroline Roux, la théorie du complot est alimenté par la sensation que tout est caché et que rien n'est dit. Pour contrer cette théorie, elle prend un exemple d'un fait divers qui a fait l'actualité il y a quelques temps : L'histoire de Lucette. 

Lucette est la protagoniste d'une rencontre mise en scène avec le président de la république, François Hollande. Pendant des années, ces rencontres ultra préparées n'ont pas été critiquées par les journalistes, qui se sont contentés de mettre en scène cette information politique. 

Aujourd'hui ceci n'est plus possible. Et cela n'est plus possible notamment parce que le off n'exsite plus. Aujourd'hui tout sort, tout fuite. Cette donnée a remis en cause la manière dont les journalistes font leur travail et les fait tendre vers le décryptage, notamment dans le cas du journalisme politique. 

Le fact checking de plus en plus employé par les journalistes est devenu une des valeurs ajoutées du journalisme.

 

Réalisateur : une vidéo réalisée par multiCAM live

Nom de l'auteur : Journaliste : Mathieu Le Bivic; Images : Adrien Bizieau

Producteur : France Télévisions

Année de copyright : 2016

Année de production : 2015

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :