Confucius ou le long chemin vers la vertu

Points de repères
Publié le 26/01/17Modifié le 12/11/19

Sur le même sujet

La pensée de Confucius : le chemin de l'homme vertueux 

La vertu est à la portée de tous, Confucius en est convaincu. Sa pensée est une philosophie humaniste : l’homme n’est ni bon ni mauvais de nature, c’est à lui qu’appartient le choix de sa vie.

Grâce à l’enseignement, celui-ci peut arriver à mettre de côté ses défauts et à cultiver ses points forts. Mais pour le penseur, l’éducation ne doit pas s’arrêter aux livres, il faut aussi développer ces aptitudes au contact de l’expérience et de la vie. Se borner à engloutir des connaissances ne suffit pas.

Gouverner par la vertu

Un prince idéal est un prince vertueux : pour gouverner, il n’a pas besoin de violence ou de peine de mort, il lui suffit de montrer l’exemple et le peuple imitera. Un dirigeant qui ne sait pas se gouverner lui-même ne peut pas gouverner les autres. Mais l’éducation ne suffit pas, l’être humain a également besoin de respecter une autre valeur fondamentale : l’amour et le respect inconditionnel envers les parents, la famille.

Dans un cadre politique, ce respect devient une soumission et un dévouement absolu au prince, au roi ou à l’empereur. Cette notion de filiation que Confucius place au cœur de toute relation humaine est la clé de voute de toutes ses réflexions et influencera la Chine pour les 2000 ans à venir. Après la mort du maître, cet enseignement sera consigné par écrit dans un recueil appelé Les Entretiens.

 

Découvrez aussi comment est né le confucianisme et l'héritage spirituel du penseur chinois.

Réalisateur : Pierre Lergenmüller

Nom de l'auteur : Pierre Lergenmüller

Producteur : MAD Films, Triarii Prod, Les Films de la Butte, Arte GEIE

Année de copyright : 2016

Année de production : 2016

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :