#Coraux : la Grande Barrière est-elle hors de danger ?

ZOOM, la série qui décrypte les hashtags en 1 min 30
Publié le 29/11/19Modifié le 02/12/19

Sur le même sujet

En Australie, la période de reproduction de la Grande Barrière de corail a démarré et les résultats sont plutôt encourageants. Le plus grand ensemble corallien du monde n’avait pas connu cette situation depuis cinq ans. En danger depuis vingt ans, la Grande Barrière de corail a particulièrement souffert des changements climatiques, notamment en 1998, 2002, 2016 et 2017. Et si ce patrimoine mondial de l’Unesco était-il, enfin, en train de revivre ? Zoom nous explique tout.

La saison de la reproduction du corail est ouverte !

Sur la côte nord-est de l’Australie, le plus grand récif corallien du monde — près de 2 300 km — connaît un renouvellement de son espèce. Tous les ans, d’octobre à novembre, des milliards de particules — des spermatozoïdes et des ovules — sont libérées par les coraux  pour assurer leur reproduction.

Le frai, comment ça marche ?

Pour les scientifiques, le frai (la reproduction de ces animaux) de l’année 2019 est même le meilleur enregistré depuis cinq ans. Le biologiste marin, l’Australien Pablo Cogollos estime « qu’il y a trois fois plus d’œufs et de sperme que l’an dernier ». Mais attention, les coraux exigent certaines conditions pour se reproduire : les jours de pleine lune ; la nuit ; une eau dont la température se situe entre 27 et 28 degrés. De cette fécondation naît ensuite une larve qui s’installe sur un récif pour former une nouvelle colonie de coraux.

Les dangers des changements climatiques

Sur cette heureuse nouvelle plane hélas la menace du réchauffement climatique. L’augmentation des températures fait blanchir les coraux. En mauvaise santé, l’espèce devient alors incapable de se reproduire. Certains individus finissent même par mourir. On estime que, depuis cinq ans, la Grand Barrière a perdu 10 à 30 % de ses coraux.

Assurer la survie de tout un écosystème

Aujourd’hui, plus de 5 000 espèces vivent dans la Grande Barrière et s’y nourrissent. Si les coraux étaient amenés à disparaitre, elles seraient elles aussi menacées. Une mise en danger de tout un écosystème, et de l’une des sept merveilles naturelles du monde.

Producteur : Jean-François Peralta / France.tv Studio

Année de copyright : 2019

Année de production : 2019

Année de diffusion : 2019

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :