vidéo suivante

Contenu proposé par

France Médias Monde
sso_title
sso_description
Spécialités09:18

Cotisations sociales : un poids ou un plus pour l’économie ?

Le gros mot de l'éco

Les cotisations sociales, souvent appelées « charges sociales », sont visibles sur les bulletins salaires. Mais, qu’est-ce que c’est au juste ? Comment les cotisations sociales sont-elles récoltées et transférées ? Qui en bénéficie ? Quel est leur impact sur l’économie ? Éléments de réponse dans Le gros mot de l’éco.

 

Les cotisations sociales, c’est quoi ?

C’est un peu comme un distributeur automatique. La machine est alimentée par les salariés et les entreprises qui cotisent en versant une partie du fruit de leur travail. Le distributeur peut aussi être garni par l’ensemble des habitants d’un pays. Les cotisations sont alors remplacées par l’impôt. Dans les deux cas, on remplit ce distributeur pour faire face aux grands risques de la vie : maladie, vieillesse, chômage, accidents du travail, ou encore maternité. C'est la protection sociale. Quand l’économie va bien, les cotisations rentrent pour ressortir sous forme de prestations : retraite, remboursement de frais de santé, aides à la famille. Mais si l’activité ralentit, les prestations diminuent ou les cotisations augmentent.

 

Les cotisations, un poids ou un plus pour l’économie ?

Pour certains, les cotisations sont des charges sociales. Payées par les patrons et par les salariés, elles alourdissent le coût du travail. Financées par l’impôt, elles creusent la dette publique. Pour d’autres, au contraire, cette machine à redistribuer renforce l’économie. En répartissant les richesses, elle réduit la pauvreté et stimule la consommation. Le pays est également plus productif grâce à une population nombreuse et bénéficiant d’un bon système de soins.

Réalisateur : Yong Chim, Patrick Delamotte, Antoine Sextier

Nom de l'auteur : Myriam Mascarello

Producteur : France 24

Année de copyright : 2018

Publié le 16/12/19

Modifié le 24/09/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par