Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

#Cybersécurité : ils recrutent !

ZOOM, la série qui décrypte les hashtags en 2 min
Publié le 06/02/20Modifié le 06/02/20
sso_title
sso_description

En matière d’orientation professionnelle, pas toujours facile de savoir quel métier ou quel secteur d’activités choisir. Certains domaines, encore méconnus, recrutent et cherchent souvent des jeunes. C’est le cas de la cybersécurité. Chaque année en France, il y aurait entre 6 000 et 10 000 postes à pourvoir. Zoom sur un secteur qui recrute !

La cybersécurité, qu’est-ce que c’est ?

Ce sont tous les moyens utilisés pour protéger nos données informatiques. Un secteur d’activités qui compte de nombreux métiers : des ingénieurs, des développeurs, des architectes réseaux etc.

Qui sont les recruteurs ?

Habituellement très fermés, les services de renseignements français – la DGSE (la Direction générale de la sécurité extérieure) et la DGSI (la Direction générale de la sécurité interieure) - sont en recherche de profils. Tout comme les géants du Web, la Direction générale de l’armement et l’ANSSI (l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information).

« Il y a effectivement une demande des recruteurs très importante. C’est un secteur fortement concurrentiel. Si les jeunes décident de s’orienter dans ces filières-là, ils ont de grandes chances de trouver facilement du travail », explique Julie Ledoux, cheffe de division des ressources humaines à l’ANSSI.

Jugée à tort inaccessible, la cybersécurité peine à trouver des candidats

Le secteur souffre, à tort, d’une image secrète, fermée. « Souvent les étudiants s’imaginent ne pas avoir un niveau de technicité suffisant pour postuler. Ce n’est pas le cas, on recrute à tout niveau, et même des personnes autodidactes », poursuit Julie Ledoux.

Recrutement sur les salons étudiants

Alors pour changer l’image de leurs métiers et attirer les talents, les recruteurs se rendent sur les salons étudiants. C’est le cas des agents secrets de la DGSE qui n’hésitent pas à cherchent leurs recrues dans ce vivier. Mais toujours incognito ! Le service de contre-espionnage organise même un tournoi inter-école d’analyse et de renseignement. Cette année, cinquante écoles se sont affrontées. Et dans leurs rangs, certainement les futurs talents de la cybersécurité !

 

Pour en savoir plus sur le métier d'espions, découvrez #Espions : les services secrets infiltrés.

Producteur : Jean-François Peralta / France.tv Studio

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :