D'où vient et où va l'argent des Templiers ?

C'est pas sorcier
Publié le 26/03/14Modifié le 12/11/19

Sur le même sujet

De quoi vivaient les Templiers ?

Fred et Jamy nous exposent ici les sources de revenu des Templiers, qui vivaient dans de grandes fermes fortifiées appelées commanderies. À cette époque du Moyen Âge, il y a en France 300 à 400 commanderies. On y trouve des écuries, des bergeries, une basse-cour, des celliers, des réserves de grains et une chapelle forcément, car les Templiers sont des moines. On peut y rencontrer des artisans, ceux qu'on appelle les « frères de métier ».

L'argent des Templiers

Les Templiers vivaient comme de véritables seigneurs : des paysans travaillaient pour eux, ils avaient le droit de rendre la justice, de percevoir des droits de passages sur leur territoire, de prélever l'impôt... Toutes ses recettes sont minutieusement enregistrées dans des livres de compte. Tous ses deniers étaient ensuite récupérés au niveau de chaque province, puis envoyé à Paris où ils étaient stockés. Quand Jérusalem avait besoin d'argent, il le faisait savoir et Paris envoyait une partie de son stock par voie terrestre, puis très vite par voie maritime. Les coffres embarquaient à Aigues-Mortes pour débarquer à Saint-Jean d'Acre. Une fois à Jérusalem, l'argent était soit utilisé tel quel ou fondu pour être transformé en monnaie local. Les Templiers étaient aussi de véritables banquiers qui pouvaient délivrer des lettres de change aux pèlerins ou effectuaient des prêts.

Réalisateur : Catherine Breton

Producteur : Riff International Production / France 3

Année de production : 1999

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :