Vidéo : D'où vient l'expression « serpent de mer » dans la presse ?

vidéo suivante

Contenu proposé par

TV5MONDE
Français01:44

D'où vient l'expression « serpent de mer » dans la presse ?

Merci professeur ! Spécial presse

Bernard Cerquiglini, éminent linguiste et spécialiste reconnu de la langue française, nous explique dans cet épisode de « Merci, Professeur » l'origine de l'expression journalistique « serpent de mer ».

Qu'est-ce que désigne l'expression « serpent de mer » ?

Le serpent est un reptile principalement terrestre. Il existe, certes, quelques serpents d’eau, sorte de couleuvres aquatiques. Toutefois, l’imaginaire médiéval évoquait des serpents gigantesques et cruels vivant au fond des mers et surgissant pour avaler équipages et vaisseaux. Mais on n’en avait aucun témoignage concret. Un tel serpent marin refit surface en 1837. Le navire Le Havre crut apercevoir au large des Açores ce que l’on prit pour un immense serpent de mer. La presse française s’en empara, elle y crut tout d’abord, donnant force commentaires puis, ayant fait volte-face, elle présenta cet immense serpent comme un être imaginaire.

À partir des années 1850, le terme « serpent de mer » se mit à désigner dans le vocabulaire journalistique un sujet rebattu et peu crédible auquel on recourt néanmoins dans les périodes creuses. C’est un de ces thèmes que les journalistes nomment un marronnier parce qu’il fleurit à date régulière. Il tire vers l’obscur, l’intriguant, le fantastique de pacotille. On y croit guère, on s’en lasse, les journaux nous le resservent néanmoins. Le serpent est à la mer ce que le monstre est au Loch Ness.

Producteur : TV5MONDE

Année de diffusion : 2019

Publié le 08/11/19

Modifié le 11/12/19

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par