Vidéo : De Gaulle, l'appel du 18 juin grâce à Churchill

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Actualité04:00

De Gaulle, l'appel du 18 juin grâce à Churchill

Moi, général de Gaulle

Que faire pour sauver la France face à l'avancée des troupes allemandes ? Quelle solution reste-t-il au général De Gaulle, lui qui n'est plus écouté par les politiciens de son propre pays ?

C'est à Londres le 18 juin 1940, et grâce au soutien de Churchill, que De Gaulle va se faire entendre de tous les Français et changer le cours de l'Histoire.

Quand un discours en appelle un autre

Le 16 juin 1940, le maréchal Pétain est nommé président du Conseil. Le lendemain, à 12h30, Pétain fait un discours sur les ondes radiophoniques françaises où il formule une demande d'armistice à l'Allemagne. Ce 17 juin 1940, De Gaulle est à Londres, décidé plus que jamais à résister pour sauver son pays.

En milieu de journée, le général rencontre le Premier ministre anglais Winston Churchill pour lui demander l'autorisation de s'exprimer à la BBC pour adresser un discours aux Français.

Churchill qui voit en De Gaulle un symbole de la Résistance dans cette Seconde Guerre mondiale, accepte aussitôt.

Churchill sauve l'appel

Le 18 juin 1940, le général De Gaulle va passer la matinée à rédiger son discours avec entrain. Pourtant, l'espoir de son allocution est quelque peu ébranlé puisque des membres du cabinet de guerre de Churchill s'oppose au projet. Pour eux, le général est un inconnu, et  ils refusent de s'engager dans une telle démarche sans même connaître les conditions de l'armistice que l'Allemagne va imposer. Les heures défilent, et l'enregistrement prévu à 18h à la BBC est donc remis en cause. A 15h, Edward Spears décide de réveiller Churchill plongé dans sa sieste quotidienne pour l'alerter de la situation. Celui-ci réussit alors à convaincre les membres de son cabinet de guerre de laisser De Gaulle s'exprimer à la radio.

La voix du peuple

En début de soirée De Gaulle parvient donc à enregistrer son discours qui sera diffusé à 22h. A travers le microphone anglais, le général s'adresse surtout aux soldats français en leur lançant un appel : celui de poursuivre le combat. L'appel du 18 juin 1940 devient alors historique.

«Moi, général De Gaulle, actuellement à Londres, j'invite tous les soldats français à se mettre en rapport avec moi.»

«Croyez-moi, rien n'est perdu pour la France. Quoi qu'il arrive, la flamme de la Résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra jamais. »

Réalisateur : Peggy Leroy

Producteur : France Télévisions

Diffuseur : France 2

Année de copyright : 2019

Année de diffusion : 2019

Publié le 21/09/20

Modifié le 21/09/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par