Vidéo : 1959 : De Gaulle pour l'autodétermination de l'Algérie

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire03:45

1959 : De Gaulle pour l'autodétermination de l'Algérie

De Gaulle, le dernier roi de France

L'année 1959 marque un tournant décisif dans la politique de la France à l'égard du statut de l'Algérie. Après cinq années de guerre, de Gaulle propose aux Algériens le recours à l'autodétermination, c'est-à-dire l'accès au droit à disposer d'eux-mêmes. Un premier pas vers l'indépendance.

Autodétermination des Algériens

Le 16 septembre 1959, le général de Gaulle crée la surprise lors d'une allocution télévisée. Le chef de l'Etat apparaît sur les écrans en civil mais avec un ton solennel.

Je considère comme nécéssaire de proclamer le recours à l'autodétermination. Je m'engage à consulter les Algériens dans leurs douze départements au sujet du destin qu'ils veulent adopter.

Le général de Gaulle

 

Pour ce faire, de Gaulle propose 3 options possibles :

  • la sécession
  • la francisation complète
  • le gouvernement des Algériens par les Algériens en union étroite avec la France

La dernière solution a les préférences du général. Par ce discours, il enterre l'Algérie française. Le droit à l'indépendance est reconnu à l'Algérie.

Soulèvement pro-Algérie française à Alger

L'usage du mot « autodétermination » par de Gaulle suscite des réactions à la hauteur du tournant pris par le général. Les ultras, une majorité de pieds-noirs et une grande partie de l'armée s'alarment de ce qu'ils nomment « la liquidation de l'Algérie française ». A Alger, des groupes activistes organisent, le 25 janvier 1960, une manifestation. Une fusillade éclate faisant une vingtaine de morts. Les émeutiers, avec la complicité d'un régiment de parchutistes se retranchent derrière des barricades. Les extrémistes algérois, soutenus par quelques centaines d'officiers et des milliers de combattants, défient le régime. Le pouvoir ne donne pas l'assaut et temporise quelques jours. Sur place, les autorités politiques et militaires tergiversent.

De Gaulle réaffirme sa position pour l'autodétermination de l'Algérie

Au bout d'une semaine, le 29 janvier 1959, de Gaulle apparaît à la télévision, cette fois en uniforme.

« J'ai pris au nom de la France une décision : les Algériens disposeront librement de leur destin. Qu'on sache bien que je n'y reviendrai pas ».

Après négociations, les rebelles se rendent. Le chef de l'Etat se montre plus que jamais convaincu que le projet d'intégrer 9 millions de musulmans en métropole est une chimère. Les violences meurtrières de la guerre d'Algérie se poursuivent jusqu'en 1962 où un cessez-le-feu est enfin signé, le 18 mars 1962, à Evian.

L'indépendance de l'Algérie est proclamée le 4 juillet 1962.

Réalisateur : Patrick Rotman

Producteur : Kuiv Productions; INA

Diffuseur : France 2

Année de copyright : 2020

Année de production : 2017

Année de diffusion : 2020

Publié le 09/11/20

Modifié le 16/11/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par