Vidéo : Démographie, la théorie des nombres

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Culture générale01:08:31Publié le 10/09/2021

Démographie, la théorie des nombres

Documentaires intégrales

12 milliards d’individus possibles à la fin de ce siècle... La population humaine poursuit sa croissance de manière exponentielle. Mais surpopulation signifie aussi production de déchets toujours plus importante, accentuation des inégalités sociales et accès limités aux ressources naturelles, pourtant vitales. Dans ce documentaire, Daniel Cohn-Bendit explore les réflexions et les initiatives d'un pays en voie de devenir le plus peuplé au monde, l'Inde. Démographes, urbanistes, écologues, agronomes, responsables politiques sont en recherche de solutions peu coûteuses et à long terme, pour imaginer un avenir soutenable pour la planète, applicables dans le monde entier. 

La remise en cause du modèle occidental  

Basé sur le profit, la mécanisation et la surconsommation, le système occidental, épuise les ressources naturelles. Les Trente Glorieuses, portées aux nues au sortir de la Seconde Guerre mondiale, sont requalifiées aujourd’hui par les écologistes de Trente ravageuses, avec des impacts très forts sur la biosphère et le climat. Car, plus que la population, ce qui est important, c’est le mode de consommation. L’agriculture intensive, par exemple, qui recourt à de grandes quantités de pesticides et de produits chimiques dangereux pour l’homme, détruit les écosystèmes naturels.  

Etat des lieux : les 9 frontières planétaires 

Will Steffen, scientifique, a établi les 9 limites biophysiques qu'on ne doit pas dépasser, au risque de mettre la stabilité de la planète en danger.  

  • Le changement climatique (dépassée)  
  • Le cycle de l’azote et du phosphore (dépassée)  
  • La déforestation et la perte des sols (dépassée)  
  • La perte de biodiversité et l’extinction des espèces (dépassée)  
  • L’acidification des océans (en danger)  
  • L’augmentation des teneurs en particules dans l’atmosphère (en danger)  
  • La pénurie en eau douce (en danger)  
  • L'affaiblissement de la couche d’ozone (en progrès) 
  • L’introduction de nouveaux polluants : molécules organiques, radioactivité, nanomatériaux, microplastiques (manque de data). 

Et qu'en est-il pour l'Inde ?  

Densément peuplée, l’Inde de Gandhi a fait sa révolution verte dans les années 60, à base de nouvelles variétés de blé, à grands renforts d’engrais et de pesticides. Mais cette course en avant pour le profit a pour résutlat l'empoisonnement de nombreuses personnes et près de 57% des terres aujourd'hui. Certains se tournent vers une culture sans pesticides, c’est avant tout un choix politique. De même, la qualité de l’eau est un souci. Seulement 10 % des eaux du Gange sont traitées. Le long du fleuve sacré purificateur vivent 400 000 habitants, des sites industriels, des tanneries qui utilisent 250 produits toxiques dont le chrome, qui provoque des maladies graves. Les canaux et rivières sont sales, infestés et pollués. 

Des solutions locales, citoyennes et peu coûteuses  

Les municipalités ne contribuent pas au développement des quartiers. On doit alors changer la manière de réfléchir, opter pour une innovation frugale. Ce sont des citoyens qui trouvent directement des solutions peu chères, durables et qui correspondent aux besoins du pays.  

  • Une station d’épuration biologique à Calcutta : dans les années 80, un ingénieur crée un système de canaux à ciel ouvert pour recycler environ la moitié des eaux usées de la ville. C’est le système le moins coûteux au monde, car il ne coûte rien. Mieux, en ajoutant des poissons, il génère même de l’argent. 
  • Recyclage des déchets et emploi des jeunes : création d’une collecte et tri des déchets, dans les bidonvilles. Etre formé à un travail permettent d'envisager l’avenir. A titre d’exemple, l’Afrique doit fournir chaque année 18 millions emplois à ses jeunes. 
  • Transformation des bidonvilles : amélioration des conditions de vie des individus en situation difficile, par la construction de logements ou la réhabilitation des appartements, avec l'aide des gens. La réorganisation des quartiers, se fait sans différences de religions ou de castes, la pauvreté gomme toutes les distinctions. 

La démographie, une question politique et sociétale  

C'est avant tout une question de politique. L’accroissement démographique est un souci mondial, il faut accompagner l’éducation, les soins et le développement humain dans tous les pays. Les réfugiés considérés comme un fardeau, sont pourtant un atout. Ils apportent d’autres idées, des expériences différentes. En Europe, les migrants qui viennent de Syrie, Irak, Libye sont des individus qualifiés mais les politiques n’ont pas toujours le courage d’assumer l'équilibre entre les enjeux électoraux et les besoins réels du pays. 

Quel avenir pour la civilisation humaine ?   

Amartya Sen, prix Nobel de l’économie pour ses travaux sur la pauvreté et l’origine des famines, parle de pensée du global.  Il n’y a qu’une civilisation, une civilisation mondiale. Pour lui, il faut interagir avec les différentes cultures. Le défi de l’Inde est immense. Ce pays peut devenir le laboratoire d’un autre monde avec une vraie prise de conscience : nourrir la population, sans pour autant détruire l’environnement, sortir de la pauvreté et s'affranchir du modèle occidental. Pour envisager un avenir commun avec une démographie soutenable pour la planète, il faudra se réinventer, décider de choix politiques et citoyens éclairés. 

Réalisateur : Daniel Serre

Nom de l'auteur : Daniel Serre

Producteur : Flair Production, Kaos Films

Distributeur : FTD

Année de copyright : 2017

Année de production : 2017

Publié le 10/09/21

Modifié le 03/06/22

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau :
Reprise de lecture
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau :
Reprise de lecture
Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !