Vidéo : Différents types de satellites

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Techno03:37Publié le 12/06/2017

Différents types de satellites

C'est pas sorcier

En levant les yeux au ciel par une nuit étoilée et dégagée, vous avez peut-être déjà remarqué des points lumineux qui défilent à toute vitesse. Ce sont les satellites. Savez-vous qu’il en existe différents types ? Savez-vous à quoi ils servent ? Jamy va tout vous expliquer en détail !

Les différents satellites

Tous les satellites ne sont pas mis en orbite à la même altitude au-dessus de nos têtes. En fonction de leur mission, certains satellites sont plus proches de la Terre, alors que d’autres en sont plus éloignés. Leur principal impératif est de rester au-dessus du même point du globe en permanence. C’est la raison pour laquelle on les appelle des satellites géostationnaires. Pour rester virtuellement accroché continuellement à ce point, tout en tournant en même temps que la Terre, un satellite géostationnaire doit être lancé vers l’Est pour tourner dans le même sens que notre planète, et être placé dans le plan de l’équateur sur une orbite située à 36 000 km du globe. Le centre spatial à Kourou, en Guyane française, est la base idéale pour le lancement de ce type de satellites. D’une part pour sa proximité avec l’océan qui lui laisse donc le champ libre, et d’autre part parce que Kourou ne se trouvant qu’à 5° de latitude Nord, les lanceurs retrouvent rapidement le plan de l’équateur. D’autres satellites circulent autour de la Terre sur une orbite polaire comprise entre 400 km et 1 500 km d’altitude. Il leur faut en moyenne entre 1h30 à 2h pour faire le tour complet du globe, et un mois pour parcourir l’ensemble de la planète. Ils sont lancés soit vers le Nord, soit vers le Sud. Certains d’entre eux sont également lancés de Kourou puisque depuis cette base, le Nord est totalement dégagé et dépourvu de tout obstacle. Ainsi, le centre spatial guyanais est idéal pour le lancement des satellites des orbites géostationnaires et polaires.

Des satellites au service de la Terre

Si les satellites géostationnaires servent à la télécommunication, les satellites mis sur orbite polaire servent d’observation. En effet, ces derniers survolent notre planète pour en étudier chaque recoin. Ils peuvent faire des photos couvrant une zone de 20 km de large, et leur résolution est telle, qu’on peut y observer des détails de 50 cm ! Toutes ces informations sont utiles à la cartographie et à l’aménagement du territoire. L’Europe s’est dotée de 2 nouveaux satellites d’observation aux prouesses technologiques remarquables : les Pléiades. En pivotant à 45° un Pléiade peut photographier une zone sous de multiples angles, permettant ainsi une reconstitution en 3D. Ces satellites sont également très utilisés pour repérer les zones sinistrées après une catastrophe. Notre planète étant victime d’un réchauffement climatique important, ces satellites peuvent également surveiller de près la dérive des icebergs. En somme, ces points lumineux que vous pouvoir voir défiler parmi les étoiles, sont les précieux anges gardiens de notre planète bleue.

 

Réalisateur : Richard Cloué

Producteur : FTV, MFP, FTD

Année de copyright : 2013

Année de production : 2013

Publié le 12/06/17

Modifié le 27/01/21

Ce contenu est proposé par

Tu aimeras aussi...

sérieC'est pas sorcier

C'est pas sorcier