Vidéo : « Don Quichotte » de Miguel de Cervantès

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Français01:55Publié le 27/01/2022

« Don Quichotte » de Miguel de Cervantès

La P'tite Librairie

En 1605, l’auteur espagnol Miguel de Cervantès publie la première partie de L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche. Il s’agit du tout premier roman moderne de l’histoire de la littérature. Une œuvre immensément populaire encore aujourd’hui, et parmi les plus lues au monde, qui conte les aventures du célèbre chevalier qui affronte notamment des moulins à vent.

L’œuvre révolutionnaire de la littérature par un auteur atypique

Lorsqu’il publie la première partie de Don Quichotte, Miguel de Cervantès, qui a connu la guerre, où il a perdu l’usage d’une main, ainsi que plusieurs séjours en prison, est âgé de 57 ans. Il met ensuite dix années supplémentaires à peaufiner la seconde partie, qui paraît en 1615, un an avant sa mort. Si l’épisode du combat contre les moulins à vent reste le plus célèbre de son œuvre, celle-ci ne conte pas simplement l’épopée de cet étrange chevalier.

En effet, le roman tient à une âme excentrique, celle d’un homme déchiré entre son rêve d’héroïsme et une réalité emplie de moquerie dont il fait l’objet. En raison de son physique, par exemple, chétif, au teint jaune, et donc très éloigné de l’hidalgo en vogue dans les livres de chevalerie de l’époque, que Cervantès voulait parodier.

Don Quichotte, un idéal tenace face à une réalité bien différente

Un jour, Don Quichotte quitte son foyer, estimant qu’il doit œuvrer pour la paix, la justice et l’amour, à l’image des chevaliers errants. Des aventures ponctuées de nombreux rebondissements comiques permis par un protagoniste si généreux mais également si naïf. Celui-ci découvre un univers bien loin du monde idéal décrit par les livres qu’il aime tant, et avec lequel il offre lui-même un contraste total.

Au cours de son périple, qui s’étale sur un millier de pages, il rencontre Sancho Panza, son écuyer avec qui il partira sauver les faibles et les opprimés. Lorsqu’il revient chez lui entre deux voyages, un barbier et un curé, entendant ses élucubrations, déduisent à juste titre que ce sont les livres qui en sont la cause. Et ils décident de brûler certains ouvrages de sa bibliothèque, faisant croire à Don Quichotte qu’ils sont enchanteurs.

Producteur : Rosebud productions

Année de copyright : 2020

Publié le 27/01/22

Modifié le 31/01/22

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau
Reprise de lecture Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !