Vidéo : Économie collaborative : internet et le partage des services

vidéo suivante

Contenu proposé par

France 24
Spécialités08:59

Économie collaborative : internet et le partage des services

Le gros mot de l'éco

Pas nouveau, l’économie collaborative a pris de l’ampleur à l’ère d’internet, à partir des années 2008-2009. Des entreprises basées sur ce modèle économique, comme Airbnb ou Uber, ont rencontré un grand succès, non sans inconvénients. Éclairage avec Ludovic Stourm, professeur de marketing à HEC Paris, Mariam, habitante du 18ème arrondissement de Paris et Ian Brossat, élu chargé du logement à la mairie de Paris.

 

L’économie collaborative, c’est quoi ?

C’est un peu comme un bazar, mais à l’ère du numérique ! Devant et derrière les étals, s’affairent exclusivement des particuliers. Ils viennent échanger ou partager un bien, un savoir-faire, une expertise. En retour, ils reçoivent de l’argent ou un autre service. Comme il se doit sur un bazar, on trouve de tout : un logement, un trajet en voiture, un cours de maths, une heure de jardinage... L’important n’est pas de posséder la maison, la voiture ou l’outil de bricolage, mais de pouvoir en profiter. Résultat : on utilise mieux les ressources existantes, on paye moins cher ou on gagne un revenu complémentaire.

 

Les plus et les moins de l’économie collaborative

A l’heure du numérique, on remplace le cœur du bazar par les plateformes Internet ! Sans elles, offreurs et demandeurs ne pourraient pas se croiser si massivement. Ces plateformes prélèvent leur part à chaque transaction, mais rémunèrent peu les offreurs qui n’ont aucune protection sociale. Autre problème : les commerçants classiques payent des charges et des employés. Ils considèrent donc le bazar comme une concurrence déloyale.

 

Succès des plateformes Internet

Depuis son apparition il y a dix ans, l’économie collaborative a explosé. Déjà plus de 28 milliards d’euros de transactions en Europe selon le cabinet PWC qui s’attend à vingt fois plus en 2025. Exemple de cette réussite, Airbnb, la plateforme de locations meublées entre particuliers. Elle a débarqué à Paris en 2013. Aujourd’hui, la capitale française est l’une de ses toutes premières destinations mondiales, avec 62 000 logements proposés à la location. Si l’encadrement de l’activité est fixé à 120 jours de location par an, la chasse aux propriétaires qui contournent la réglementation est ouverte par la Mairie de Paris.

Réalisateur : Yong Chim, Patrick Delamotte, Stéphanie Verissimo

Nom de l'auteur : Myriam Mascarello

Producteur : France 24

Année de copyright : 2019

Publié le 18/12/19

Modifié le 22/09/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par