Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

Économie collaborative : le partage à l’ère d’Internet

Le gros mot de l'éco
Publié le 18/12/19Modifié le 18/12/19
sso_title
sso_description

Quel est le point commun entre Uber, Airbnb et Blablacar ? Ces trois plateformes, qui pèsent des milliards d’euros en Bourse, n’auraient jamais existé sans Internet et les technologies mobiles. Elles sont les stars de l’économie collaborative, ou économie du partage. Mais à l’ère d’Internet, partager n’est pas prêter : si les biens ou les services s’empruntent, ils se paient. Parfois aux dépens de ceux qui les produisent. Vous n’y comprenez rien ? Le gros mot de l'éco vous explique !

 

L’économie collaborative, c’est quoi ?

C’est un peu comme un bazar, mais à l’ère du numérique ! Devant et derrière les étals, s’affairent exclusivement des particuliers. Ils viennent échanger ou partager un bien, un savoir-faire, une expertise. En retour, ils reçoivent de l’argent ou un autre service. Comme il se doit sur un bazar, on trouve de tout : un logement, un trajet en voiture, un cours de maths, une heure de jardinage... L’important n’est pas de posséder la maison, la voiture ou l’outil de bricolage, mais de pouvoir en profiter. Résultat : on utilise mieux les ressources existantes, on paye moins cher ou on gagne un revenu complémentaire.

 

Les plus et les moins de l’économie collaborative

A l’heure du numérique, on remplace le cœur du bazar par les plateformes Internet ! Sans elles, offreurs et demandeurs ne pourraient pas se croiser si massivement. Ces plateformes prélèvent leur part à chaque transaction, mais rémunèrent peu les offreurs qui n’ont aucune protection sociale. Autre problème : les commerçants classiques payent des charges et des employés. Ils considèrent donc le bazar comme une concurrence déloyale.

 

Succès des plateformes Internet

Depuis son apparition il y a dix ans, l’économie collaborative a explosé. Déjà plus de 28 milliards d’euros de transactions en Europe selon le cabinet PWC qui s’attend à vingt fois plus en 2025. Exemple de cette réussite, Airbnb, la plateforme de locations meublées entre particuliers. Elle a débarqué à Paris en 2013. Aujourd’hui, la capitale française est l’une de ses toutes premières destinations mondiales, avec 62 000 logements proposés à la location. Si l’encadrement de l’activité est fixé à 120 jours de location par an, la chasse aux propriétaires qui contournent la réglementation est ouverte par la Mairie de Paris.

Réalisateur : Yong Chim, Patrick Delamotte, Stéphanie Verissimo

Nom de l'auteur : Myriam Mascarello

Producteur : France 24

Année de copyright : 2019

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :