vidéo suivante

Contenu proposé par

France Médias Monde
sso_title
sso_description
Spécialités09:21

Écosystème d’entreprises : silence, ça pousse !

Le gros mot de l'éco

C’est le mot à la mode dans le milieu des affaires : « écosystème ». Mais de quoi parle-t-on exactement ? D’une stratégie pour dominer le marché ? De conditions nécessaires à la croissance d’une affaire ? Cette comparaison entre l’entreprise et la nature est moins innocente qu’on ne le croit. Regardez !

 

Un écosystème d’entreprises, qu’est-ce que c’est ?

En économie, c’est un peu le milieu naturel pour les entreprises. Comme les plantes vertes, elles ont besoin d’un bon terreau : un marché dans lequel plonger leurs racines. Pour y pousser, il leur faut de la lumière, autrement dit des conseils et des outils techniques. Le plus souvent, ces derniers sont fournis par des administrations ou des entreprises plus anciennes qui ont soif d’innovation.

 

L’exemple de l’écosystème du smartphone

Pour Olivier Sibony, professeur à HEC « l’idée de l’écosystème est une métaphore pour décrire la manière dont s’organisent la coopération et la concurrence entre différentes entreprises. L’exemple type qui parle à tout le monde, c’est notre téléphone mobile et les applications qu’on télécharge dessus. La plupart d’entre elles ne sont pas développées par le fabricant du téléphone. Mais ces applications ajoutent de la valeur au téléphone. Donc c’est un écosystème qui fonctionne de manière coordonnée. » Forts de leurs offres complémentaires, un fabricant de smartphones et un développeur d’applications deviennent des acteurs redoutables dans la chaîne alimentaire de l’écosystème.

 

Le microcosme de l’incubateur

L’écosystème crée un climat propice à l’éclosion d’une offre d’entreprise, de son idée qui va attirer les clients. Autant de micro-organismes indispensables à la croissance du business. Pour cela, les jeunes pousses ont la possibilité de se réunir physiquement dans un même bâtiment. Exemple avec un incubateur parisien qui abrite un millier de start-up dans un micro-univers. On y trouve une trentaine de services publics : la poste, l’INPI (Institut national de la propriété industrielle), l’Urssaf (Union de recouvrement des cotisations de Sécurité sociale et d’allocations familiales) etc. Enfin, pousser durablement nécessite de l’eau et de l’oxygène, c’est-à-dire du cash pour les entreprises ! Leur écosystème doit donc aussi abriter des investisseurs.

 

Pourquoi ce mot « écosystème » est à la mode dans les entreprises ?

« Quand on parle d’écosystème, il y a une intention derrière. Un choix de connotation qui n’est pas neutre. Avec l’écosystème, on évoque un système qu’il ne faut pas perturber, comme par exemple, l’écosystème du Marais poitevin, une région naturelle de l’ouest de la France. A contrario, quand on parle de jungle - bien que ce soit aussi un écosystème -, il ne faut pas laisser régner la loi de la jungle, il faut intervenir. Donc parler d’écosystème pour les entreprises, c’est une manière de dire "laissez-nous faire" », explique Olivier Sibony, professeur à HEC.

Réalisateur : Yong Chim, Patrick Delamotte, Mehdi Oussedik

Nom de l'auteur : Myriam Mascarello

Producteur : France 24

Année de copyright : 2018

Publié le 11/12/19

Modifié le 11/12/19

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par