Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

Eichmann joue un rôle à son procès

La diaspora des cendres

Publié le 23/01/15Modifié le 12/11/19

La philosophe Hannah Arendt, venue couvrir à Jérusalem le procès de Eichmann, publie un reportage puis en 1963 un livre intitulé Eichmann à Jérusalem, Rapport sur la banalité du mal. La description qu'elle y fait de Eichmann est celui d'un personnage banal, ordinaire qui provoqua de très vives polémiques. Durant tout le procès, il a cherché à donner l'image d'un bureaucrate médiocre, du parfait subalterne, effacé et limité, très différent du Eichmann enregistré par ses amis nazis.

Réalisateur : William Karel, Blanche Finger

Producteur : Zadig Productions, Look Films

Année de production : 2014

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :