Emmanuel Macron, le jour de la victoire

Trois regards pour voir
Publié le 22/02/18Modifié le 14/11/19

Sur le même sujet

Philippe Lopez, photographe 

"cadrer serré ou large ? Telle était ma question.
Je savais qu’Emmanuel Macron, élu président dans la journée, arriverait de la cour Carrée du Louvre, mais je ne savais rien de son trajet.
J'ai attendu pendant 4 heures. Ma position était privilégiée, je surplombais la place depuis la terrasse du café, située sur un côté de la pyramide du Louvre. Des gens passaient pendant les préparatifs, je voyais leurs belles ombres portées qui m'ont inspirées.
Initialement, je devais être positionné du côté du Carrousel, face à la scène.
Finalement deux tireurs d’élite ont été postés là, il n’y avait plus de place pour les photographes. Tant mieux. J’aurais été beaucoup plus loin. Je n’aurais pas eu cette photo."

Emmanuel Macron élu président : le décryptage

Le photographe tire le meilleur parti de sa position.
En cadrant en plan large, l'ombre portée sur les colonnes du Louvre marque le changement de stature et l'ampleur de la charge qui attend le nouveau président de la République.
Le dédoublement de la silhouette souligne également l'exercice solitaire du pouvoir.
L’ombre part du pied dont la semelle, paradoxalement, est éclairée.
C’est de ce petit détail qu’émane la figure gigantesque.
Or tout les oppose : depuis la dimension jusqu’au statut.
La semelle dit le réel du contact avec la terre, l’ombre est une figure, un symbole, un simulacre.

 

 

 

Réalisateur : Charlotte Pouch

Producteur : La Générale de Production; France Télévisions; AFP; Réseau canopé; Clémi

Année de copyright : 2018

Année de production : 2018

Année de diffusion : 2018

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :