Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

Est-ce que les réserves de la planète sont illimitées ?

1 jour, 1 question
Publié le 12/10/16Modifié le 04/02/20
sso_title
sso_description

Il y a 4,5 milliards d’années, la Terre s’est formée dans l’espace à partir de gaz et de minéraux. Ses réserves sont sa richesse. Mais sont-elles illimitées ? Et d’abord quelles sont-elles ? Les ressources naturelles de la Terre existent par elles-mêmes : l’Homme ne peut pas les créer et elles étaient déjà là avant son arrivée. Il existe des ressources naturelles non renouvelables : elles ont un stock qui s’épuise au fur et à mesure qu’on en prélève. 

Le pétrole, le gaz naturel et le charbon — nos principales sources d'énergie — ne sont pas inépuisables.

Il existe aussi des ressources naturelles renouvelables qui se régénèrent régulièrement. Par exemple, les poissons, si on n'en pêche pas trop, ils ont le temps de faire des bébés. Pareil pour les forêts, si on coupe des arbres, mais qu'on en replante, il y en aura pour les générations suivantes. Depuis 20 ans, une organisation américaine calcule ce que l'humanité consomme comme ressources naturelles renouvelables en un an. Grâce à ce calcul, on sait que nous consommons en 8 mois, ce que nous devrions consommer en un an. La Terre n'a plus le temps de renouveler ses stocks. Pourquoi ? Parce que nous sommes très nombreux, 7 milliards, et que nous consommons beaucoup trop. Puisque les réserves de notre planète ne sont pas illimitées, il faut consommer moins pour lui laisser le temps de se renouveler.

Voici d'autres éléments pour approfondir le sujet !

Réalisateur : Jacques Azam

Producteur : Milan Presse, France Télévisions

Année de copyright : 2016

Année de diffusion : 2016

Voir plus