Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Histoire01:19

Est-ce que les rois se maquillent ? (20 avril)

La Maison Lumni, l'émission

Explications avec la professeure d’histoire-géographie Raphaëlle Fauvette.

Le maquillage sous l'Antiquité

Le maquillage ne date pas d'hier. Dans l'Egypte antique, le pharaon Ramsès II se mettait du khôl (de la poudre de charbon de bois) sur les yeux, l'ancêtre de l'eyeliner d'aujourd'hui. C'est aux XVIIe et XVIIIe siècles, sous Louis XIV que le mot « maquillage » est utilisé pour la première fois. A l'époque, « maquiller » signifie tromper, masquer, camoufler. Les hommes sont ainsi poudrés en blanc, perruqués, ils se maquillent les joues en rouge et se collent des mouches de taffetas (petits morceaux de tissu appliqués comme des grains de beauté) sur le visage.

Les rois poudrés de blanc de céruse

Le blanc de céruse est un pigment blanc à base de plomb reconnu pour sa propriété couvrante. Utilisée seulement sous forme de poudre, on le mélangeait à des pommades afin de créer un fond de teint couvrant pour cacher les irrégularités de la peau. Le céruse servait à resserrer les tissus de la peau et à la cicatriser. A partir de la moitié du XVIIIe siècle, son utilisation est remise en cause : on comprend que le plomb est toxique pour la peau.

Réalisateur : Anthony Forestier

Producteur : france tv studio / Media TV

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 20/04/20

Modifié le 20/04/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par