vidéo suivante

Contenu proposé par

France Médias Monde
sso_title
sso_description
Education aux médias et à l'information03:00

Fake news : les bons réflexes sur Twitter

Info ou Intox

Vous servez-vous de Twitter ? 330 millions d'utilisateurs actifs chaque mois génèrent près de 500 millions de tweets par jour... Combien servent à vous désinformer ? Apprenez les bons réflexes avant de retweeter !

Comment repérer les fausses informations sur Twitter ?

Par exemple, regardez ces quatre comptes Twitter de Donald Trump. Lequel est le bon ? Regardez bien : ces trois comptes sont faux, car ce n’est pas un « L » minuscule mais un « i » majuscule. Une méthode très utilisée par ceux qui veulent créer de faux comptes. Visible ? Mais il fallait être attentif ! Pour transmettre les bons réflexes sur Twitter et éviter les intox, le média Africa Check a créé un guide. Hyppolite Valdez travaille pour ce média au Sénégal, et il va donner ses conseils aux utilisateurs de Twitter. « Mon premier conseil est de toujours vérifier si le compte suivi est un compte certifié, c’est-à-dire un compte accompagné d’un badge bleu à côté du nom. Ce badge bleu permet de savoir que la personne qu’on suit est bien derrière le compte en question, surtout lorsqu’il s’agit d’une personnalité publique. On a l’exemple récent de Sibeth Ndiaye, la nouvelle porte-parole du gouvernement français. Le compte « NdiayeSibeth » est faux. Son vrai compte, c’est « SibNdiaye » Ce compte est certifié. Il peut arriver que le véritable compte d’une personne ne soit pas certifié. Dans ce cas, on conseille aux internautes de lire la biographie. Un autre exemple en Guinée avec le compte « Prof_AlphaConde » qui en fait, lorsqu’on s’intéresse à la biographie, est un compte parodique. A la fin du mois de mars, il y a eu un échange assez houleux entre ce compte parodique et le compte du président de l’Union des forces républicaines de Guinée, plusieurs médias ont pensé qu’il s’agissait d’un réel échange. Le vrai compte du président guinéen, c’est « AlphaCondePRG », c’est un compte qui n’est pas certifié mais qui est son compte officiel. Il est aussi nécessaire d’observer la photo de profil du compte que vous souhaitez suivre, surtout lorsque vous ne connaissez pas la personne, car souvent les gens utilisent de fausses photos qu’ils prennent sur des bases de données ouvertes. Ces comptes sont souvent des comptes à travers lesquels certaines personnes en arnaquent d’autres. Il est important d’observer l’activité du compte qu’on souhaite suivre. Les deux outils que je conseille aux internautes, c’est l’outil Foller.me et l’outil Botometer qui font un diagnostic de l’activité du compte en question, l’activité heure par heure. On sait que l’humain a plutôt tendance à dormir durant la nuit, donc si on remarque que le compte en question tweete plus durant la nuit, c’est un élément important pour dire qu’il peut s’agir d’un compte robot ».

Sur Twitter comme ailleurs sur Internet, pas de précipitation. Rappelez-vous toujours ces conseils pour ne pas relayer de fausses informations. Et si vous voulez en savoir plus sur le fact-checking en Afrique, rendez-vous sur le site africacheck.org.

 

Producteur : France 24

Publié le 07/11/19

Modifié le 06/03/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par