#FashionWeek : de la place pour tous les physiques ?

ZOOM, la série qui décrypte les hashtags en 1 min 30
Publié le 24/09/19Modifié le 07/11/19

Sur le même sujet

Du 23 septembre au 1er octobre c’est la Fashion Week à Paris. Longtemps, ce sont des mannequins très maigres qui ont été les vedettes sur les podiums. Mais depuis plusieurs années, la tendance s’inverse doucement. Des rondeurs, des formes et de la cellulite… la tendance est au changement. Pourquoi ? Pour mieux représenter la société ! Mais est-ce facile ? Réponse avec Zoom.

Plus de diversités parmi les mannequins

Du 6 au 11 septembre à New York, des dizaines de créateurs ont présenté leur nouvelle collection pendant la Fashion Week. Certains d’entre eux ont fait défiler des mannequins « grandes tailles » sur les podiums. L’objectif ? Rappeler que le « corps idéal » ou « parfait » n’existe pas et que toutes les silhouettes sont belles. Depuis les années 1980, certains couturiers français tentent de faire passer le message, comme Jean-Paul Gauthier. En 2010, il a même invité la chanteuse Beth Ditto à défiler.

Pourtant, aujourd’hui, 8 Françaises sur 10 qui s’habillent en 42 et se sentent défavorisées et exclues. Si les marques de prêt-à-porter s’inspirent des défilés, elles ne proposent pas toutes des vêtements grandes tailles dans leurs boutiques. Pas facile de trouver des pièces adaptées aux petites, grandes, maigres, rondes. Certaines acheteuses privilégient la mode en ligne et des marques anglaises, comme Asos, Nasty Gal ou encore Boohoo, chez qui les vêtements sont les mêmes pour toutes : du 32 au 56. Pour la marque Boohoo, au Royaume-Uni, adapter les produits à toutes les morphologies va de soi.

Mannequins « grandes tailles » : mode ou révolution ?

En France, le processus est en cours, mais c’est plus compliqué. Même les mannequins « grandes tailles » ont du mal à se faire une place, comme en témoigne Léna Perez. Pour ce modèle de 24 ans : « il y a beaucoup moins de casting en France qu’il peut y en avoir à l’étranger. La plupart du temps, ce n’est pas vraiment des modèles français que se retrouvent sur les campagnes de pub. Je pense qu’en France, on est un peu plus conservateur et que l’on a une vision de la mode qui est très classique. » Mais grâce aux réseaux sociaux et à certaines stars qui assument leur silhouette, tous les corps sont en train de trouver leur place.

 

Pour en savoir plus, découvrez qui est Lizzo, l’icône du « Body Positive » !

Producteur : Jean-François Peralta / France.tv Studio

Année de copyright : 2019

Année de production : 2019

Année de diffusion : 2019

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :