Vidéo : Florence Dupré la Tour, dessiner pour lever les tabous

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Options04:49Publié le 14/09/2021

Florence Dupré la Tour, dessiner pour lever les tabous

Culture Prime

Florence Dupré la Tour est une autrice de bandes dessinées qui a décidé de raconter les traumatismes de son adolescence nés des tabous et des interdits qui régnaient dans sa famille. Une thérapie pour elle, qui peut aussi aider celles et ceux qui ont traversé les mêmes difficultés.

Les traumatismes d’une jeune fille et du passage à l’âge adulte

Dans la bande dessinée Pucelle, dont le deuxième tome est sorti en mai 2021, l’autrice Florence Dupré la Tour raconte son histoire. Celle d’une jeune fille issue d’une famille dans laquelle la sexualité comme la puberté sont de grands tabous. Des interdits qui auront causé des traumatismes durant son adolescence, période où elle se renferme sur elle-même et où le dessin s’impose à elle comme un moyen de s’exprimer. Grâce à l’aquarelle et ses couleurs légères, elle peut mieux aborder les moments difficiles de son récit. Le rouge est la couleur dominante, lui permettant d’exprimer sa colère et son incompréhension, mais fait aussi référence à un moment clé de la vie d’une jeune fille : ses premières règles. Un saut dans l’inconnu pour elle, qu’elle a dû affronter seule.

Avec cette bande dessinée, l’autrice partage les souffrances de son enfance avec ses lecteurs, comme pour se réparer. Cette réécriture lui permet de se dégager de cet aspect de son passé et de le tourner en dérision, de réussir à s’en amuser. Ainsi que de renouer le dialogue et de recréer un échange avec sa mère, très touchée par cet album qui ne l’épargne parfois pas. Et elle espère que son histoire pourra aider d’autres personnes souffrant des mêmes traumatismes.

Producteur : Culture Prime

Publié le 14/09/21

Modifié le 14/09/21

Ce contenu est proposé par