Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

icone play

Contenu proposé par

Radio France
sso_title
sso_description
Français01:57

Les origines du mot Flouz

Doc Dico

Que veut dire le mot flouz ? 

Du flouz, on en a tous besoin et pour toi Doc Dico, c’est pour acheter tes dicos ! Bah oui, un peu ! C’est pour ça que je travaille… mais grâce à mes dicos, je peux dire d’où vient le mot flouz… Et c’est un mot arabe flouz Hé oui, c’est dans mes dicos ! Alors flouz vient de la langue arabe, du Maghreb : flouz, argent, sous, qu’on atteste depuis 1895. Alors ce serait les lycéens de Bône (aujourd’hui Annaba) en Algérie qui l’auraient récupéré pour le français. Il se serait diffusé en argot et flouz, flouse sont d’ailleurs bien enregistrés depuis 1965 dans le dictionnaire historique des argots français de Gaston Esnault, une vraie référence ! Donne-moi le flouz Doc Dico.

Il m’a donné le flouz Doc Dico, donne-moi la maille maintenant… c’est bien français ? Ah bah oui ! Le mot maille c’est français. Sous les rois capétiens, c’était la plus petite monnaie. Et quand on dit « il y a maille à partir » pour dire « il y a un problème », ça voulait dire qu’au départ qu’il y avait une toute petite pièce à partager. D’où des disputes. « Partir » signifiant alors « partager. » Et puis comme disent les auteurs du Lexique des cités en 2007, ce bon vieux « maille » est revenu à la mode. T’as de la maille, t’as du flouz… tu préfères quoi toi Doc Dico ? Bah j’aime bien les thunes aussi.

 

Producteur : Mouv’

Année de production : 2018

Publié le 14/11/19

Modifié le 21/11/19

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par

Tu aimeras aussi...