Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

#Foot, la dure vie en centre de formation

ZOOM, la série qui décrypte les hashtags en 1 min 30
Publié le 03/12/19Modifié le 03/12/19

Hier, Lionel Messi et Megan Rapinoe ont été sacrés Ballons d’Or 2019. Devenir champion, c’est le rêve de beaucoup de jeunes qui intègrent les centres de formation. Ces écoles de football spécialisées permettent aux jeunes de 10 à 20 ans de se préparer à devenir joueur professionnel, tout en suivant des cours scolaires aménagés. Comment se passe la vie de ces jeunes en formation ? Direction l’un des 10 meilleurs centres de formation de France, au Havre.

Quel est le point commun entre les champions du monde de football Benjamin Mendy et Paul Pogba ? Le centre de formation du Havre ! Les 2 joueurs sont passés par là avant de devenir des pros.

Des écoles pour les jeunes talents du football

Le HAC (Havre Athletic club) fait partie des 36 centres en France qui forment chaque année près de 2 000 jeunes entre 15 et 19 ans. Une fabrique à champions qui fait rêver. Pourtant la vie n’y est pas toujours facile. Pendant leur formation, les joueurs ont un emploi du temps très chargé. En plus des 10 heures de foot par semaine, ils ont cours comme tous les ados. Une éducation indispensable car seulement 4 joueurs sur 10 intègrent l’équipe professionnelle du HAC chaque saison. François Rodrigues, directeur du centre de formation du HAC, rappelle que si « il y a beaucoup de joueurs qui ont des étoiles plein les yeux, malheureusement, les élus sont peu nombreux. Il faut absolument qu’il prévoit aussi une forme de reconversion. Ce n’est pas pour autant qu'ils sont des mauvais joueurs, mais on considère qu’à ce moment-là, il est important qu’ils aient en tête que la scolarité est importante pour peut-être partir sur un projet différent. »

Un accompagnement éducatif et sportif

Et parce qu’il n’y a pas que le foot dans la vie, le centre organise aussi des sorties au musée et au cinéma. Des sorties indispensables pour ces jeunes au quotidien intense. Pour Thomas Fievez, joueur en formation au HAC : « On ne peut pas avoir la même vie qu’un ado normal. Déjà dans l’alimentation, on doit faire attention à tout ce que l’on mange. On ne peut pas se permettre de sortir à n’importe quelle heure. On a les entraînements le lendemain, les matchs. » Car il faut faire des sacrifices pour soulever des trophées. Par exemple, s’éloigner de sa famille. Heureusement l’équipe de l’internat est très présente. « Les moments les plus cool sont les anniversaires. Même si on est loin de la famille, il y a un gâteau et une fête qui est organisée. Tout le monde chante, danse et est de bonne humeur ! » Au centre, les joueurs sont aussi entourés pour apprendre à gérer le stress et la pression. De quoi être totalement préparé à la carrière qui attend certains.

Producteur : Jean-François Peralta / France.tv Studio

Année de copyright : 2019

Année de production : 2019

Année de diffusion : 2019

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :