Formation de la lune dans le système solaire

icone menu

La lune, de la terre à la lune

Publié le 22/02/16Modifié le 05/06/19

Sur le même sujet

Comment se développent les planètes ?

Grâce à la Lune, on comprend aujourd'hui comment le système solaire s'est formé. Lorsque le Soleil est né, il y a 4,5 milliards d'années, un disque de poussière et de gaz s'est concentré autour de lui. Toute la matière était en mouvement. Les particules se sont cognées les unes contre les autres et se sont agrégées. Cela a donné un corps de plus en plus grand par ci et par là. Une fois devenus grands, ces corps ont exercé une certaine gravité. D'autres particules ont été attirées. La croissance a été très rapide. Grâce aux nouvelles technologies, on peut voir que certaines planètes se sont développées de cette façon et qu'elles sont le fruit de l'assemblage de corps plus petits. C'est ainsi que ce sont formées les 8 planètes de notre système solaire : Mercure, Vénus, Mars, Saturne, Jupiter, Uranus, Neptune et la Terre.

La Lune, née de la collision entre la Terre et une autre planète

L'analyse des roches lunaires permet de penser qu'au début du système solaire, d'autres planètes que celles que nous connaissons aujourd'hui existaient. La Lune pourrait être née de la collision entre l'une de ces planètes errantes et la Terre. Selon le scénario de l'impact géant qui est actuellement le plus en vue, la proto-Terre, cette Terre à peine formée, aurait été percutée par un corps de la taille de Mars que l'on a appelé Théia. Cependant, cet impact a dû être assez lent pour que la matière ait fondu et qu'il reste des débris.

Le phénomène s'est produit de manière très lente. Il faut des minutes et des heures pour que les corps se rapprochent. Ils entrent donc en contact de façon très lente. Puis, il y a une lumière intense parce que la matière se situant au point d'impact devient incandescente. C'est alors que se détache la matière rocheuse à la surface des deux corps. On a donc une nouvelle matière rocheuse, surtout de la matière terrestre et un peu de celle du corps qui est entré en collision, et c'est cette matière qui constitue la Lune.