Vidéo : François Meurisse, éditeur

icu.next-video

Contenu proposé par

Arte
Spécialités03:43Publié le 14/09/2021

François Meurisse, éditeur

Profession journaliste

François Meurisse est éditeur pour lesjours.fr, un métier de rigueur et de responsabilité. C'est lui qui a la dernière touche sur les articles avant qu'ils ne soient mis en ligne.

Décider du travail de la semaine

Chaque lundi matin se déroule une réunion avec tous les journalistes où on décide plus ou moins ce qui va se passer dans la semaine. L’avantage d’Internet sur la presse écrite, c’est que l’on peut actualiser régulièrement ce qui est proposé aux lecteurs, en fonction de ce que propose l’actualité. Ce matin-là, les journalistes se demandent comment parler du fameux coronavirus. La problématique est de savoir comment aborder ce sujet et savoir que dire qui n’ait pas été déjà dit ailleurs. L’angle d’attaque se fera sur la tenue ou non des municipales avec le spectre du virus et des contaminations.

Le directeur de la rédaction note sur un grand tableau blanc ce que les éditeurs devront faire ensuite. Leur boulot est de corriger les articles puis de les mettre en ligne.

La première des choses est de se répartir le travail. Les sujets sont tirés à la courte paille ! Le travail démarre par une relecture sur l’orthographe, la grammaire, la syntaxe, la typographie afin que tous les textes aient la même apparence, ensuite il y aura un travail sur le fond, c’est-à-dire de vérifier les informations.

Savoir accrocher le lecteur

Le travail de l’éditeur consiste aussi à rendre l’article attractif pour donner envie de le lire. Il faut pour cela mettre le paquet sur les titres. Deux catégories, les titres informatifs et les titres incitatifs.  Les titres informatifs, comme indiqué, répondent à la problématique : où, quand, comment, pourquoi. Les titres incitatifs doivent donner envie, donc on va privilégier le jeu de mots, la référence, un titre décalé, un titre de chanson, celui qui interpelle. 

Les éditeurs veillent à ce que les informations soient correctes, bien écrites, lisibles et attractives. Un travail essentiel mais qui ne se voit pas. Un bon éditeur est un éditeur modeste. C'est un métier de l'ombre mais qui est indispensable pour faire du journalisme de qualité.

Réalisateur : Fanny Lépine

Producteur : ARTE Journal Junior

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Publié le 14/09/21

Modifié le 14/09/21

Ce contenu est proposé par