vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Histoire04:46

Comment Georges Eugène Haussmann a transformé Paris ? (29 avril)

La Maison Lumni, l'émission

Il est véritablement l’homme qui inventa Paris, mais pas n’importe lequel : le Paris élégant, le Paris avec ses monuments, ses grandes avenues, celui que les touristes du monde entier viennent visiter, admirer, et ce Paris-là, c’est celui de Monsieur Georges Eugène Haussmann !

Qui est Georges Eugène Haussmann ?

C’est un préfet de la Seine de 1853 à 1870 qui a vécu à l'époque du Second Empire. La France est dirigée par Napoléon III.

Lors d’un séjour en Angleterre, celui-ci est séduit par la capitale londonienne avec ses avenues, ses espaces verts, alors qu’à l’époque, Paris c’est encore une ville médiévale avec des petites ruelles obscures, assez sales. Lorsque Napoléon III revient, il décide de faire embellir Paris et demande à Haussmann de travailler sur ce projet, voulant faire de la capitale la plus belle ville du monde !

Haussmann se met au travail avec 3 idées majeures :

1 : agrandir.

Paris est confiné par une muraille qui remonte à la Révolution, celle-ci sera abattue et on va annexer 8 communes de banlieue pour passer de 12 à 20 arrondissements et donner ainsi plus de surface à la capitale.

2 : assainir.

Paris est encore une ville industrielle, il y a beaucoup de fumées d’usines, tout est très serré et on veut respirer. Pour ce faire, il y a 80 quartiers à Paris, 80 squares seront créés.

Napoléon avait été séduit par les squares à Londres, il décide de faire pareil dans la capitale française. Et pour respirer encore mieux, le bois de Boulogne sera créé à l’ouest, le bois de Vincennes à l’est, tous deux feront partie de la ville de Paris.

3 : Embellir.

Haussmann est un partisan de la ligne droite, de la grande avenue. La plus représentative est l’avenue de l’Opéra, dont le chantier va durer pratiquement 20 ans, et sur le principe haussmannien, toute ligne droite doit aboutir à un grand monument ou à un édifice remarquable, Ici, l’Opéra qui est un magnifique édifice.

Le principe est le même Place de l’Etoile avec l’Arc de Triomphe et ses avenues qui convergent en lignes droites très larges.

Mais ce qui représente très bien le Paris d’Haussmann, c’est véritablement l’immeuble haussmannien, très facilement reconnaissable, d’ailleurs, on considère que 60 % des immeubles parisiens sont du même style.

A quoi ressemble un immeuble haussmannien ?

L’immeuble haussmannien a un fonctionnement, et ce fonctionnement, il est le reflet de la société de cette époque : au rez-de-chaussée, un commerce et la concierge. Au premier étage, le logement du commerçant du rez-de-chaussée.

Le second étage est l’étage noble, celui des grands bourgeois, c’est celui qui aura un balcon, c’est la plus grosse hauteur de plafond, et c’est là que sont les plus grands appartements. Pourquoi est-ce le deuxième étage qui a été choisi comme celui ayant les plus belles prestations ? Parce que le premier est trop proche du sol, il est bruyant. Le troisième étage, il faut monter… (Il n’y avait pas d’ascenseur à l’époque !) Résultat : c’est le deuxième qui remporte tous les suffrages.

Ensuite, plus vous montez, plus les étages supérieurs sont pour les catégories sociales de moindre importance.

Enfin au dernier étage, il y avait les domestiques qui vivaient sous les toits et qui travaillaient dans ces grands appartements bourgeois.

Le Paris d’Haussmann était devenu tellement beau, tellement élégant que les classes populaires ne pouvaient plus y vivre, et c’est ainsi qu’ils ont été rejetés vers la périphérie et que Gavroche, le personnage symbolique qui représente le « titi parisien », le gamin de Paris, créé par Victor Hugo fut obligé de partir en banlieue.

 

Réalisateur : Anthony Forestier

Producteur : france tv studio / Media TV

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 29/04/20

Modifié le 22/07/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par