Vidéo : Gospel, un écho de l'esclavage

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire05:00Publié le 28/06/2021

Afin d’égayer les difficiles journées de travail forcé, les esclaves faisaient appel à la chanson. C’est cet aspect que des élèves ont étudié pour mieux comprendre l’esclavage.

Les chansons de travail, une autre manière d’appréhender l’esclavage

Pour étudier le commerce triangulaire, des classes de seconde d’un établissement du Finistère ont travaillé sur une « work song », ou chanson de travail, intitulée « Rosie ».  Celle-ci, qui date possiblement de l’époque de la traite atlantique, illustre bien ce que chantaient les esclaves durant leurs tâches quotidiennes, comme dans les champs de coton aux Etats-Unis.

Pour les élèves, c’est une nouvelle manière plus agréable d’étudier et de se rendre compte du quotidien de ces personnes déracinées et condamnées au travail forcé, ou à d’autres sévices. Et cette pédagogie différente est aussi favorable aux professeurs, qui peuvent de cette manière mieux connaître ceux à qui ils enseignent.

Réalisateur : Jean-Luc Orabona

Nom de l'auteur : Jean-Luc Orabona

Producteur : ECLECTIC

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Publié le 28/06/21

Modifié le 29/06/21

Ce contenu est proposé par